AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'as mal quand j'appuie là ? - Victor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victor N. Ginsberg
"Le carriériste"

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 29/09/2016
Age : 30
Localisation : Au boulot
Emploi/loisirs : Médecin généraliste

MessageSujet: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Ven 30 Sep - 0:17



 
 
Victor Nikolaï Ginsberg

 

Qui je suis




Indépendant

Trop pointilleux

Amical

Impatient

Ambitieux

Manipulateur

Charmeur

Lunatique

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Âge : 29 ansDate de naissance : 24 août 1987Lieu de naissance : ChicagoOrientation sexuelle : hétéroSituation : célibataireMétier : médecin généralisteGroupe : La pommeQuartier d'habitation : MarinaAvatar : Ben Eidem ~


en savoir un peu plus sur moi

 
+ Quelques anecdotes sur ta petite personne

 J'ai de vieilles origines slaves, de mon grand-père, ce qui fait que j'ai été élevé comme un roi sur certains points. D'ailleurs, mon vrai nom de famille, celui de mon père, c'est Kaczyński. Mais j'ai préféré reprendre celui de jeune fille de ma mère pour mieux passer en société. J'ai failli vivre sur mon bateau à une époque, mais y avait pas assez de place à mon goût et je me suis trouvé un appartement sympa sur la Marina, alors j'ai abandonné l'idée. J'ai eu, en tout, deux petites amies "sérieuses." Pour le reste c'était rien de bien important. Je bosse beaucoup, mais vu que mon métier est passionnant, je vois rarement les heures défiler. Mes cheveux sont naturellement bien coiffés, c'est un gain de temps appréciable le matin. Non je blague, mes cheveux c'est la galère. Mais avoue que t'as failli y croire, j'apprécierais. Je passe pas mal de temps à la salle de sport après le boulot. J'ai fini les études y a pas si longtemps que ça. Je me bourre rarement la gueule, mais quand je le fais, je le fais bien et proprement. Je me dis souvent que je suis comme un bon vin, et que je m'améliore sur pas mal de choses à mesure que le temps passe. Je porte des lentilles au lieu de mes lunettes pour ne pas avoir l'air vulnérable. Je suis né à Chicago mais j'ai grandi et passé mon bac à Paris après avoir vécu quelques années chez mon grand-père à Varsovie. J'ai une énorme baie vitrée dans mon appart, ça donne des couchers de soleil géniaux. Je fais plus jeune que mon âge JE SAIS. J'ai le chat le plus canon de l'univers. Je m'intéresse vite aux gens que je rencontre, mais je m'en lasse vite aussi. Je bois beaucoup d'eau, ça maintient en forme et ça me fait une belle peau.

 
+ Ce que tu aimes ? Ce que tu détestes ?

 J'aime les belles choses, les choses bien faites, les choses qui se déroulent comme prévu, les boissons chaudes, mon métier, la mer, les grands classiques du cinéma, le champagne, mon bateau, être efficace, être utile aussi, la propreté, ma voiture, faire des rencontres, les légumes, l'argent, la bonne musique, le sport, mon chat Rosebud, les belles fringues,...
Je déteste les imprévus, les gens maladroits, les restaus bas de gamme, les mauvaises traductions de livres, la saleté, le café froid, les blockbusters inutiles, les gens qui se plaignent trop, tenir un parapluie, sortir les poubelles, les contradictions, le chocolat blanc, me raser, les chemise hawaïennes, la tempête,...

 
+ Depuis quand es-tu à San Francisco ? Pourquoi t'y es-tu installé(e) ?

 Je suis arrivé il y a un an, à peu près. Avant je finissais mes études de médecine à Harvard, tout un programme plutôt chouette. Même si j'aimais beaucoup le coin, j'ai préféré bouger un peu et m'éloigner de ma vie étudiante pour passer à quelque chose de plus sérieux. J'ai vu qu'il y avait un cabinet de libre à San Francisco, juste à côté du pont mythique alors forcément, j'ai pas pu passer à côté et j'ai sauté sur l'occasion. Par chance, j'ai trouvé l'appart de mes rêves pas très loin. Donc ça va, ma vie ici commence plutôt pas mal.

 
+ T'es plutôt famille, amis ou loup solitaire ?

 J'aime beaucoup ma famille, mais je suis quelqu'un de très indépendant à ce niveau-là, alors ne pas les voir pendant plus d'un semestre, ça me ferait ni chaud ni froid. J'aime être bien entouré cela dit, que ce soit d'amis ou d'une charmante compagnie. A côté, être seul de temps en temps ne me fait pas de mal. A vrai dire vis très bien tout seul dans mon appart avec Rosebud par exemple.

 
+ Que ferais-tu s'il te restait seulement 24h à vivre ?  

 Je me tuerais avant de moi-même. J'aime avoir le contrôle sur les choses, hors de question qu'un événement tierce décide de la date de ma mort.

 
+ Qu'est-ce que les gens disent le plus souvent de toi ?

 Il me semble que les gens m'aiment bien en général. Plusieurs fois on m'a dit que j'étais plus cool et accessible que j'en avais l'air, et cette remarque m'a bien plu. Mes patients apprécient ma ponctualité, et mes proches me trouvent à la fois efficace et ambitieux, mais aussi assez marrant quand je m'y mets. Je crois qu'ils aiment bien le fait que je sache faire la part des choses. Ah, et puis on dit aussi que je cuisine bien eh.

 
+ La meilleure et la pire chose que tu aies faite ?

 La meilleure, mes études, et quitter la côte Est pour m'installer sur la côte Ouest. Quant à la pire, je sais pas. Dire à mon ex que le vert lui allait bien au teint. Ses origines irlandaises, tout ça.. Elle s'est sentie pousser des ailes et, si je l'avais pas arrêtée à temps, je serais sorti avec un leprechaun pendant un bon moment.

 
+ Ta plus grosse honte ?

 J'ai voulu aller chez le coiffeur, comme toute personne normalement constituée. Et la coiffeuse m'a foiré de toute violence. Comment on peut foirer mes cheveux ? Je veux dire, à ce point ? J'ai du porter un bonnet pendant une semaine avant de pouvoir reprendre rendez vous chez un autre coiffeur, heureusement qu'on était en hiver. Vu le scandale que j'ai fait, ça m'étonnerait pas que la pauvre femme soit au chômage maintenant.

 
◊ prénom :  Jo ◊ âge :  20 ans ◊ pays/région :  VIENS DONC FAIRE UN TOUR A LAMBE ◊ comment as-tu découvert le fo ? Il portait des creepers puma vertes à l'arrêt de bus, je me suis dit que ça pourrait nous faire un sujet de discussion sympa et, depuis, on est restés en contact ◊ avis & suggestions : plein de drame à San Francisco, c'est ça qu'est bon ◊ type de personnage : inventé ◊ un dernier mot ? sweatshirt, parce qu'il fait pas très chaud là

Code:
✜ [color=firebrick]Benjamin Eidem[/color] →  Victor N. Ginsberg


 
© Nalex


Dernière édition par Victor N. Ginsberg le Mar 4 Oct - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor N. Ginsberg
"Le carriériste"

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 29/09/2016
Age : 30
Localisation : Au boulot
Emploi/loisirs : Médecin généraliste

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Ven 30 Sep - 0:18






the tale of the leprechaun






24 Août 2014

"Parlez moi de votre ancien petit ami, Ellie," fit le psychologue en griffonnant machinalement quelques notes sur son calepin. La jeune femme soupira et s'enfonça un peu plus dans le canapé du cabinet. Cette histoire, elle se l'était retapée tellement de fois dans sa tête, mais elle galérait toujours autant à en parler aux autres. C'était pas simple d'avouer qu'elle s'était fait détruire par son ex.
"Ben..." hésita-t-elle. Il y avait tellement à dire, par où commencer ? "J'ai jamais su grand chose sur Victor. Juste les grandes lignes en fait. Gosse de riche, fières origines slaves, si j'ai bien compris il a vécu comme un roi dans son enfance, il a pas mal voyagé, mais bon. Niveau infos sur son passé, ça s'arrête là." Mouais. Ces premiers mots étaient peu convaincants et ne résumaient en aucun cas leur relation atypique. En vérité, Ellie faisait tout pour retarder le moment fatidique. Elle angoissait à l'idée de devoir tout raconter. "Continuez, comment vous êtes-vous rencontrés ?"

Elle soupira une fois de plus. C'était pas si compliqué à dire pourtant, elle était encore bien loin d'avouer le drame. "A Harvard. Il était en troisième année de médecine, et moi en première. C'était le gars dont tout le monde parlait, il était toujours entouré de gens plus cool les uns que les autres. Il m'a aidé avec mes cours, et m'a beaucoup motivé pendant ma première année d'études. Il avait tout pour lui, un sourire parfait, il sentait bon, il avait le charme à la française, et même quand il se trouvait "négligé", moi je le trouvais parfait. Forcément, j'ai craqué comme une bleue. Tout portait à croire qu'on serait heureux ensemble. Il me portait beaucoup d'attention, il m'offrait des cadeaux à n'en plus finir, en gros j'étais une véritable princesse. Enfin." Ellie haussa les épaules. Elle savait que le moment qu'elle redoutait tant approchait à grands pas, et ne pouvait s'empêcher de marquer des pauses. Mais le psychologue, une fois de plus, la pressa. L'heure tournait et il voulait en finir avec cette histoire de pervers narcissique. "Et cette idylle a donc pris un tout autre tournant à un moment donné, si je comprends bien. Dites-m'en un peu plus."

La rouquine hocha la tête, les lèvres pincées. Après une profonde inspiration, elle se lança dans la suite de son récit. "Ouais. C'est quand Victor a compris que j'aurais pas mon année et que je comptais quitter Harvard pour me lancer dans autre chose. C'était presque comme si mon diplôme lui tenait plus à cœur qu'à moi. A partir de là, il a commencé à me rabaisser de plus en plus souvent. Mais il le faisait presque avec délicatesse, et puis il me montrait en général peu après qu'il m'aimait malgré toutes les conneries que je faisais.

"Et comme prévu, j'ai foiré mon année. J'ai tout fait pour y arriver pourtant, pour faire plaisir à Victor et pour qu'on puisse continuer à étudier ensemble. Mais non, j'ai tout loupé. Je m'en suis tellement voulue.. Autant d'efforts pour rien, c'était du gâchis, c'est ce qu'il disait. Et puis le regard qu'il portait sur moi du coup, c'était plus vraiment le même. Après ça, j'ai du quitter l'université, mais j'ai tout fait pour que Victor et moi on reste ensemble. En soi, je pensais que ce serait simple, qu'on avait pas forcément besoin de se voir tous les jours pour continuer à s'aimer, qu'on valait mieux que ça quoi. Mais j'avais tort, en fin de compte. Victor est devenu de plus en plus distant, et surtout très dur. En plus de me dévaloriser, il me faisait bien comprendre que sa vie à Harvard sans moi était passionnante."

Ellie soupira. Encore. Elle s'étonnait d'ailleurs d'être parvenue à en dire autant. Son cœur battait déjà très fort. Et pourtant, elle n'avait pas encore tout déballé. "Le problème, c'est que moi, Victor, c'était tout pour moi. Je me suis éloignée de tous mes amis pour lui, j'ai tout fait pour continuer sur une lancée qui ne me plaisait pas tant que ça, tout ça pour qu'on puisse se voir tous les jours et..." La jeune femme commençait à perdre ses mots, à parler plus vite et à bafouiller en même temps, sans pouvoir s'empêcher de jouer avec les restes de son vernis à ongle déjà bien rongé par le stress. "Et j'sais pas, c'est juste que j'étais dingue de lui, que je le suis toujours, et que putain ça fait déjà presque cinq ans que tout ça c'est fini et que j'arrive pas à le sortir de ma tête. Merde il m'a retourné le cerveau, il m'a humilié tellement de fois, il m'a ruinée, et pourtant je pense encore à lui comme un béguin de collège.

"J'ai croisé tellement de gars géniaux entre temps, qui voulaient tous mon bonheur, et moi j'ai pas pu me concentrer sur eux, dans ma tête y avait que Victor partout, Victor Victor Victor. Y avait que lui qui comptait. Et maintenant je me retrouve là à 24 ans à penser sans cesse à mon premier amour. Alors que merde, je suis sûre que lui il est déjà passé à autre chose." Elle pouffa ironiquement. "Évidemment qu'il est déjà passé à autre chose. Il avait déjà quelqu'un d'autre en vue avant même de me quitter, je le sais. Merde. Je comprends pas. Je comprends pas comment ça a pu se passer comme ça. Et parfois je me dis que, si je m'étais accrochée pour de vrai à mes études, si je m'étais investie à fond, ça se serait peut être passé autrement. Mais je sais que c'est faux. Je sais que, si j'avais réussi dans ce domaine, il y en aurait eu un autre dans lequel j'aurais été moins bonne, et ç'aurait été le même problème. Et vous voyez, toute cette réflexion, là, que je me fais à voix haute. C'est ça qui me préoccupe autant le soir avant de dormir. C'est ça qui me provoque des insomnies. C'est ça qui m'a empêché de manger pendant des semaines. Ça me bouffe de l'intérieur, et je sais juste plus quoi faire.."

Les yeux embués et le menton tremblotant de rage, Ellie expira longuement afin de calmer son rythme cardiaque. Le psychologue qui, jusque là, prenait des notes, releva la tête d'un air compatissant. Il s'apprêtait à lui expliquer son hypothèse sur le sujet, quand une petite alarme au coin de son bureau l'avertit de la fin de l'heure. Mieux valait ne pas faire attendre le patient suivant, quelque peu susceptible et à cheval sur les horaires. "Bien. Sachez que j'ai pris note de votre récit, on en reparlera plus en détail mardi prochain."

Ellie haussa les épaules et hocha la tête. Pas le choix, de toute manière. Elle se leva du canapé et rejoignit la porte. Elle salua le thérapeute puis retrouva sa voiture, l'alluma et fonça à toute allure au Starbucks le plus proche afin de trouver du réconfort dans un large café crème.





MADE BY .ANGELUS



Dernière édition par Victor N. Ginsberg le Mer 5 Oct - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy K. Cordanov
"Le galérien"

avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 24
Localisation : Haight-Ashbury
Emploi/loisirs : Soigneuse animalière

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Ven 30 Sep - 11:06

Bienvenu toi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Ven 30 Sep - 13:11

J'AI TRÈS MAL. AÏE AÏE AÏE. grosse mytho.

Bienvenue ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor N. Ginsberg
"Le carriériste"

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 29/09/2016
Age : 30
Localisation : Au boulot
Emploi/loisirs : Médecin généraliste

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Dim 2 Oct - 22:46

Merci merci :koukou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro A. Kimura
"Le passionné"

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 25

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Mer 5 Oct - 10:53

J'ai jamais mal, je triche un peu désolée :perv:
Bienvenue! :ez:

Edit: merci pour Matmatah, je l'ai dans la tête maintenant :arg:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn N. Delovres
"Le carriériste"

avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 26
Localisation : dans mon bureau, très probablement
Emploi/loisirs : manager chez Stars Management, modèle de temps en temps

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Mer 5 Oct - 14:06






Rere-bienvenue monsieur le médecin






Je m'inclinerai jamais assez devant l'histoire, hein, tu sais ce que j'en pense, c'est vraiment cool, j'adore j'aime je te vénère grandement. Je kiffe grave Totor, et comme pour Ryry, je te le dis, tu finiras par me tuer avec tes bgs là.


Et maintenant ?

Tout ce qu'il te reste à faire, c'est de compléter ton profil si ce n'est pas déjà fait, et d'étaler ton personnage un peu partout sur le forum ~ Pour le profil, c'est juste quelques questions concernant ton perso, ça devrait pas te prendre beaucoup de temps. Ensuite il te faudra passer par ici pour renseigner le métier ou les études de ton San Franciscain, puis par là afin d'éviter que ce pauvre perso ne dorme sous les ponts. Enfin, je te conseille de passer ici pour te créer une fiche de liens, afin de te faire plein de nouveaux amis et/ou ennemis ~

Pour toute autre question ou que sais-je, n'hésite pas à sauter sur le staff (auto-saute toi dessus), c'est fait pour et on adore ça. Bref, sur ce, rere-bienvenue !





MADE BY .ANGELUS


_________________
    trini dem girls
       
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor N. Ginsberg
"Le carriériste"

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 29/09/2016
Age : 30
Localisation : Au boulot
Emploi/loisirs : Médecin généraliste

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Mer 5 Oct - 14:35

Han zut, pas de rdv chez moi du coup :tss:
ON A TONDU LES MOUTONS ET FILÉ LA LAINE OH ~~~

Merci encoooore Bibi :hug:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mason T. Pinhal
"L'accompli"

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 26
Localisation : San Franscico
Emploi/loisirs : stage en tant que journaliste

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Lun 24 Oct - 21:12

JO JE L'AIME CE VICTOR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor N. Ginsberg
"Le carriériste"

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 29/09/2016
Age : 30
Localisation : Au boulot
Emploi/loisirs : Médecin généraliste

MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   Lun 24 Oct - 23:58

COUCOU NAUNAU MERCI MERCI IL T'AIME AUSSI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'as mal quand j'appuie là ? - Victor   

Revenir en haut Aller en bas
 

T'as mal quand j'appuie là ? - Victor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Île du Shuriken ] La chute d'une étoile
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» "Quand un seul être vous manque, tout est dépeuplé." Victor HUGO
» « Celui qui ouvre une porte d'école, ferme une prison. » Victor Hugo FT Mélody
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Gate ::  :: Inscriptions :: Validés-