AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'époque de l'UE me parait si loin et pourtant [Santana feat Mase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mason T. Pinhal
"L'accompli"

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 26
Localisation : San Franscico
Emploi/loisirs : stage en tant que journaliste

MessageSujet: L'époque de l'UE me parait si loin et pourtant [Santana feat Mase]   Ven 11 Nov - 22:01

Voilà quelques jours que je vis à présent à San Francisco, dans un appartement avec ma fille. Ma petite fille Meredith âgée de neuf mois. Vous savez être parent n’est pas tous les jours très simple, surtout quand vous êtes célibataire. C’est mon cas, je vis seul avec mon bébé dans un appartement. Ma fille est mon bien le précieux, c’est une partie de moi et de sa mère bien sûr mais sa mère à tout fait pour l’abandonner. Un jour si Meredith veut la rencontrer elle le pourra mais ne pourra jamais vivre avec car j’ai tout fait pour que sa mère perde ses droits sur elle. Cette décision n’a pas été simple apprendre, car je savais que je m’engageais pour au moins dix-huit ans, mais je ne regrette en rien ma décision. Cette petite puce fait mon bonheur tous les jours, quand je ne vais pas bien, mon esprit se met à penser à elle et je me dis « garde le moral Mase, pour ta fille ! ». Je ne vis plus aux jours le jour mais dans le futur, mon avenir avec elle déjà tracé. Je sais que plus tard, je ne passerais pas des phases qui ne seront pas évidente, l’adolescence, le faite qu’elle deviendra une femme, les problèmes avec les mecs…. Je me dis que j’ai encore le temps, que ça ne sera pas pour tout de suite, mais elle grandit déjà à une vitesse, dans quatre mois elle aura un an. Tous les jours je n’arrête pas d’y penser.

Aujourd’hui, je n’ai pas besoin de me rendre sur mon terrain de stage. Dans peu de temps en principe je vais pouvoir signer un contrat en CDD et par la suite en CDI. J’ai hâte, mon stage rémunéré me permet de payer quelques frais mais heureusement que j’ai des aides à côté qui me font sortir la tête de l’eau tous les mois. Donc j’ai décidé de sortir avec ma fille, lui faire faire une petite balade dans un parc. La première que je dois faire avant de sortir c’est de préparer son sac avec du change, des couches, des biberons parce que malheureusement pour elle, je ne suis pas doté d’une poitrine me permettant de lui donner du lait comme pourrait le faire une femme. Je prépare le sac en faisant attention de ne rien oublier. Ensuite, je me dirige vers le lit de ma fille qui est bien réveillée, elle me regarde et rigole toute seule dans son lit. Je l’attrape délicatement et vais lui donner son biberon. Elle l’engloutit en moins de temps qu’il m’a fallu pour le préparer. Je l’appelle de temps en temps la goulu. Après qu’elle est mangée, j’attends quelques minutes qu’elle fasse son rot. Une fois fais, je commence à la préparer. Mon regard se dirige vers l’extérieur, il ne pleut pas mais ce n’est pas non plus les grandes chaleurs nous arrivons tout de même en hiver. Pour être sûr qu’elle n’attrape pas froid, je lui mets un son body, un pull, un collant sous son pantalon. Je joue un peu avec elle. Elle rigole, c’est agréable de la voir comme ça. Je la repose dans son lit et vais finir de me préparer, chaussures et manteau. Je lui mets ses toutes petites chaussures ainsi que son manteau avec une écharpe et un petit bonnet. Je prends son sac à langer puis sort de l’appartement. D’habitude je prends sa poussette mais pas aujourd’hui.

Nous voilà en dehors de l’appartement, nous marchons dans la rue qui nous mène jusqu’au parc. Je la tiens bien contre moi, afin d’être sûr que rien ne lui arrivera. J’ai tellement peur qu’il lui arrive quelques choses, je sais qu’elle n’est pas en sucre mais quand même. Pendant que je marche, mon sac de lange se renverse sur le sol laissant le contenu se déverser sur le sol.

« p’tain….. »

-Attention à ton langage Mase !- J’essaie de me baisser comme je peux, mais ce n’est pas évident avec ma fille dans les bras qui gesticule comme un vers. Tout le monde me regarde sans bouger le petit doigt pour m’aider. J’ai envie de les insulter mais ce n’est pas moi, ce n’est pas mon comportement. Alors j’oubli le manque de civisme des gens et essaie de me débrouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santana D. Lopez
"L'accompli"

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 27
Localisation : pour le moment, j'suis chez moi
Emploi/loisirs : anciennement cheerleader, je suis aujourd'hui coach

MessageSujet: Re: L'époque de l'UE me parait si loin et pourtant [Santana feat Mase]   Sam 12 Nov - 18:44

Dans une heure j'ai entraînement avec les cheerleaders de l'université. J'ai laissé Aaron y a deux bonnes heures chez sa nounou. Aaron c'est le genre d'enfant qui adore sa nounou. Et ça peut être vraiment vexant, des fois. J'me rappellerai toujours du premier jour où je l'ai laissé, pour la rentrée. J'étais stressée comme une malade, j'angoissais à l'idée de le laisser avec cette femme, et lui il était carrément calme, il a pas pleuré, rien du tout. Oui, je sais, c'est une chance. Mais bon. Toujours est-il que voilà, c'est pas franchement reposant pour moi, vu que j'angoisse quarante fois plus que lui. Enfin.

Je reviens de mon heure habituelle de running avant les cours. J'en ai besoin en ce moment. J'avais un peu perdu l'habitude de m'occuper de mes fesses quand j'étais seule à la maison avec Aaron, mais aujourd'hui ça devient limite vital. Donc depuis quelques semaines je cours un peu. C'est pas grand chose mais c'est déjà ça. J'étais pas rouillée non plus, mais j'ai l'impression de respirer un peu mieux à nouveau, et ça c'est franchement cool. Et forcément, qu'est-ce qui vient après une heure à courir ? Hormis la douche, évidemment. Ouais, un bon grand café. Alors après avoir fini de m'étirer, je retire mes écouteurs, que je coince à ma ceinture avec mon iphone, et me dirige vers le café. Et là j'me retrouve plus ou moins face à un homme, qui visiblement galère comme un malade, avec un bébé dans les bras, les affaires par terre. Et les gens autour qui sont toujours aussi généreux, prêts à tendre la main, en clair, ils le laissent dans la merde. Ah ce que les gens m'énervent.

- Laissez-moi vous aider, je lui fais en m'accroupissant pour l'aider à rattraper ses affaires.

Sa gamine est trop mignonne, mais elle est visiblement pas décidée à laisser papa remettre en ordre tout ce joyeux bordel. Non mais des fois, ils sont coopératifs, faut pas croire. Bon, pas toujours aux meilleurs moments c'est sûr. C'est ce qui fait leur charme aussi. Une fois tout ramasser, je me redresse pour correctement faire face à Monsieur et Mademoiselle.

- Si vous voulez je vous remets tout ça en ordre, parce que je pense que la demoiselle a pas l'air décidée à rester calme, je propose, en adressant un sourire à la petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'époque de l'UE me parait si loin et pourtant [Santana feat Mase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 4 prototypes d'époque
» Les légumes consommés à l'époque médiévale
» photo d'époque
» Des films sur l'époque Victorienne
» À la vieille époque ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Gate ::  :: Downtown :: Le centre-ville-