AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Dim 27 Nov - 17:15

Je suis pas contente. Pas du tout. Disons que ça fait presque deux mois et demi que j'attends le bon vouloir de Nick. Ouais, ça fait deux mois et demi que j'attends mes 200 dollars, et ça commence à me courir sur le navet sévère. Alors ce soir, j'ai décidé d'aller lui sonner la cloche, à Nick. J'ai besoin de cet argent, j'suis pas riche, mes parents m'ont encore rien légué. Et même pas sûre qu'ils le fassent quand l'heure sera venue hu. Au pire j'me suis très bien adaptée à la vie que je mène, hein. J'ai jamais été aussi blingbling que Madeleine. En plus elle a toujours été chouchoutée par ma mère, plus que Mary. Madeleine, elle a à peu près un an de moins que moi, et pourtant on dirait qu'elle est plus vieille. Elle s'est teinte en moitié blonde, et elle s'est injectée du produit dans les lèvres. Autant dire qu'elle ressemble plus à Kylie Jenner qu'à ma soeur. Apparemment elle vivait mal le fait d'avoir les lèvres plus fines que celles de Mary et les miennes. Enfin vous voyez, ça ça dérange pas du tout ma mère, ni les robes près du corps qu'elle porte. Moi je m'envoie en l'air sur la banquette arrière d'une voiture et je suis reniée quoi. C'est vraiment naze.

Oh, et grande nouvelle. J'ai... ACHETE DES CHAUSSURES. Ouais, je commençais à me peler les orteils, en tongs. Alors j'ai acheté une paire de bottines noires, ça va avec tout, je me ferai pas arrêter par la fashion police de San Francisco. Bon on est loin des bijoux de chez AcneStudio, mais elles sont sympas. De toute façon c'est des pompes, hein, pas besoin d'en faire un fromage. Elles sont confortables, elles sont jolies, et elle m'ont pas coûté un bras, alors je me plains pas. On pourrait même croire que j'ai la classe. Parce que vu que c'est la mauvaise saison, je mets des jeans, et j'ai ressorti le duffle coat. Trench. Je sais pas comment on appelle ce manteau. Enfin bon. Ouais, on pourrait presque me prendre pour une Francesca plutôt qu'une Frankie. Comme quoi. C'est surtout que je peux pas trop aller bosser en jogging, ou en vieille robe pull. Donc bon.

Enfin bon, nous voilà devant le bar, et je suis prête à démonter sa tête à Nick. J'inspire un coup et rentre. Faut que je réussisse à avoir une tête de méchante. Je demande à deux trois gars de dégager pour que je puisse avoir de la place - ils me connaissent, croyez pas que j'ai de l'autorité hu - et de là, je pose mon écharpe et frappe sur le comptoir de mes deux mains. Putain j'me suis fait mal hu. FAUT PAS QU'ON LE REMARQUE. Alors forcément je fais du bruit, au moins un peu, puisque le collègue de Nick le prévient de mon arrivée.

- Nick, j'attends encore mes sous. J'te jure si tu me donnes pas mes 200 dollars maintenant je grimpe sur ce comptoir et j'envoie tous les verres valser, je le menace.

Il pouffe avant de me saluer. Ah l'autre il a cru j'allais pas le faire parce qu'il s'envoie ma tante une fois sur deux ? Il a vu la vierge, sérieux. Et là, il me demande ce que je veux prendre. Ah mais t'as pas compris ? Je prends le soin de retirer mon manteau, et là je commence à prendre appui sur un tabouret, pour réussir à poser un pied sur le comptoir. Et là forcément, Nick se secoue le haricot. Il me dit d'arrêter mon délire et part je ne sais où, mais il va derrière. Voilà. Du coup j'arrête d'escalader le comptoir, je repose mes deux pieds par terre. Bon tout le monde me regarde maintenant, mais au moins je vais avoir mes sous. C'est le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Dim 27 Nov - 22:56

De temps en temps, il m'arrive de me promener un peu dans les alentours de San Francisco pour présenter une conférence sur l'influence que les médias peuvent avoir sur un individu. Ça peut être barbant pour pas mal de gens, n'empêche que je fais régulièrement salle comble. Parait que les gens aiment bien entendre qu'ils sont manipulés sans s'en rendre compte, savoir qu'ils sont finalement pas tant que ça maitres de leurs pensées, etc. En attendant, ils l'entendent de la bouche d'un prof de journalisme, fils de célèbre journaliste, donc d'un jeune homme qui connait bien les ficelles du métier, c'est à dire moi, et qui peut très probablement les manipuler à sa guise aussi facilement. J'aime bien ce paradoxe, les gens sont un peu simplets parfois. En tout cas, moi ça m'intéresse tout ça, et en plus ça me fait un peu de fric en plus de temps en temps, donc bon.

Et en plus de ça, ça me permet de rencontrer du monde. Ils viennent me voir à la fin de la conférence pour me poser des questions, histoire d'approfondir le sujet tout ça. Et puis y en a régulièrement un - enfin une, plutôt - qui finit par me demander mon numéro pour qu'on reste en contact ou qu'on prenne un verre si l'occasion s'y prête un jour. C'est ce qui m'est arrivé y a quelques temps d'ailleurs, à Palo Alto. J'ai rencontré Sofia, une jolie latino de 28 ans qui a été "particulièrement inspirée par mes recherches" et qui voulait "absolument en savoir plus". Du coup, on a profité de son séjour à San Francisco pour que je lui parle un peu plus précisément du sujet autour d'un verre ou deux. Sauf qu'au final, on est à El Rio depuis près de deux heures et on a abordé le thème de la manipulation de l'esprit par les mots pendant à peine un petit quart d'heure. J'en serais presque déçu. Elle est sympa malgré tout hein, mais pas très intéressante. Disons qu'on n'a pas énormément de points en commun, et puis elle fait vieille dans sa tête, donc ça devient compliqué. Mais je perds pas espoir, d'ici quelques verres on parviendra probablement à trouver quelque chose de plus cool à débattre.

C'est en plein milieu d'une conversation des plus basiques, que quelqu'un rentre en trombe dans le bar, écarte quelques personnes de son chemin, et vient littéralement taper du poing sur le comptoir. Tout le monde se met à regarder la scène et, forcément, j'en fais de même. Au moins ça met un peu d'ambiance. C'est visiblement une jeune femme pas contente. Et un gérant qui la prend pas au sérieux. Pas cool ça.

Mais faut croire que la jeune femme a pas envie d'en rester là, puisqu'elle commence à monter sur un tabouret, puis sur le comptoir, sans pression. C'est d'ailleurs à ce moment là que je peux voir le visage de la furie. Ah ben. Ce serait pas Frances, ça ? Je me mets à sourire, amusé et admiratif, en la voyant faire. Faut croire qu'elle a un certain pouvoir sur le gérant, puisqu'il se barre dans l'arrière boutique. Sofia se retourne vers moi, l'air dubitatif. Tu la connais ? me demande-t-elle. Un petit peu. Je peux pas répondre mieux, je connais à peine Frankie, ce serait mentir que de dire que je la connais comme si j'avais changé ses couches. Et ce serait dégueulasse, en plus de ça.

Frances redescend de son perchoir peu après. Du coup, j'en profite pour aller la voir. La curiosité est un vilain défaut, mais faut avouer que ça pousse quand même vachement à se poser des questions, de voir quelqu'un débarquer comme ça dans un bar et se foutre sur le comptoir sans raison apparente. Reste là, je reviens, j'indique à Sofia avant de trottiner en direction de l'autre brune. Frances ? Qu'est-ce qui te prend ?, je demande une fois à son niveau, souriant encore de la situation. Elle a l'air d'avoir du cran, la Frankie.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Lun 28 Nov - 18:38

Je pars du principe que le ridicule ne tue pas. Et c'est bien vrai, de toute façon. Sinon, pour toutes les fois où j'me suis tapée la honte, je serais morte. Alors peut-être que je suis un chat et que j'ai neuf vies, mais quand même. Y a des limites hu. Donc j'ai appris à ne plus avoir honte. Enfin en général huhu. Et de toute façon, vous pensez bien que si j'avais eu honte, j'aurais pas fait ce que je viens de faire. Bon, j'serais pas grimpée sur le comptoir de n'importe quel bar non plus, c'est que je le connais, le Nick, voyez. La première fois qu'on s'est vus, il se baladait les fesses à l'air chez ma tante. Ce genre d'expériences, vous comprendrez bien que ça rapproche pas mal. Après je l'ai revu plus habillé, et plusieurs fois. Faut dire que la tata Cooper, elle est hippie, mais elle jouerait bien dans 50 shades of Grey. Un drôle de personnage, ma tante, mais on s'y fait vite hu. Bon, et puis de fil en aiguille, j'ai fini par venir pousser la chansonnette dans son bar, plusieurs fois, régulièrement même pendant un temps. Enfin bon.

Je remets mon manteau, et alors que je dégage mes cheveux, j'entends qu'on me parle. "Frances ? Qu'est-ce qui te prend ?" Oh. C'est Face-de-bg. Ryan, Ryry pour les intimes, mon taxi improvisé. J'ai même pas besoin de me retourner pour savoir que c'est lui, on entend rarement des gens avec une voix si agréable. Faut dire qu'il a été livré avec le total look, le Ryry. Il est canon, il a une voix de ouf, et il a l'air d'avoir des sous. Non. Non je dis pas ça parce qu'on a besoin d'un nouveau frigo, on s'appelle pas tous Ezra Feuerbach, à vouloir profiter des autres, soit directement, soit par l'intermédiaire de sa coloc. HEIN EZRA, si tu m'entends.

- Oh tiens, salut Ryan, je fais en me retournant. Vous noterez l'effort que j'ai fait pour pas l'appeler Ryry hu. Ofh, Nick me devait quelque chose, depuis un peu longtemps tu vois. Alors bon, je fais pression avec les moyens du bord, j'explique avec un sourire.

Comment passer pour une tarée, par Frankie. Entre nous, il doit déjà me prendre pour une folle. Je parle bizarre, je l'ai invité à 'venir tester le canapé' - en tout bien toute innocence, évidemment, je lui ai fait un câlin avant de partir. Enfin vous voyez hein. Encore heureux, la fois où il a fait un tour à la maison, c'était les fringues d'Ez qui traînaient partout. Oui, parce qu'il m'arrive de laisser traîner mes soutifs quand j'suis dans une période de bordel intense. Parce que ouais, souvent, la première chose que je fais quand je rentre à la maison c'est de m'en débarrasser, alors des fois, oui, je les laisse traîner. Pardon. Pardon. Enfin, si vous voyiez la tonne de fringues que Ez laisse en plan dans l'appart, j'vous jure qu'un soutif sur un coin du canapé, c'est pas ce qu'il y a de plus bordélique.

- Promis ce soir je renverse rien sur ta chemise, et je profite pas de toi, ni de tes fesses qui testent les canapés, ni de ta voiture. Enfin de tes services. Euh, de ta gentillesse. Enfin tu vas bien ? voilà, c'est une bonne reprise ça, bien Frankie.

Je lui proposerais bien de lui rendre la bière qu'il m'a donné l'autre fois, mais c'est pas possible que Face-de-bg soit seul un soir comme ça. Alors bon, j'ai pas honte de grand chose mais se prendre un vent c'est vraiment horrible hu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 1 Déc - 0:04

J'aurais peut être du commencer par saluer Frankie comme elle vient de le faire, ç'aurait été plus poli mh. Mais bon, je pense pas qu'elle m'en veuille franchement. Elle a l'air un peu perturbée là, alors des salutations dans les règles de l'art ou pas, je crois bien qu'elle s'en fout. "Ofh, Nick me devait quelque chose, depuis un peu longtemps tu vois. Alors bon, je fais pression avec les moyens du bord" m'explique-t-elle. J'en conclue que Nick est le gars, probablement le gérant, qu'elle a à moitié menacé en montant sur son comptoir. Mais c'est quoi le rapport entre eux deux ? En tant qu'habitué du bar - malgré moi, hein - je l'aurais déjà remarquée si elle avait bossé ici en tant que serveuse ou quoi que ce soit d'autre. Enfin je dis ça, mais je suis pas non plus le pilier du bar, présent sept jours sur sept; y a d'autres coins sympas dans la ville où on peut passer son samedi soir, donc bon. Mais en même temps, il fait quand même plus vieux qu'elle le Nick, ça m'étonnerait qu'ils aient une quelconque relation autre que professionnelle quoi. Enfin, visiblement c'est pas non plus comme si ça la dérangeait de se coltiner des vieilles croûtes apparemment. T'as l'air convaincante en tout cas, t'as réussi à le faire fuir, je commente en indiquant l'ouverture par laquelle le gars s'est barré.

"Promis ce soir je renverse rien sur ta chemise, et je profite pas de toi, ni de tes fesses qui testent les canapés, ni de ta voiture" commence-t-elle. Profiter de moi, oh ben. Je lui lance une sorte de grimace intriguée, en mode sourcils froncés et yeux écarquillés, tandis qu'elle enchaine : "Enfin de tes services. Euh, de ta gentillesse. Enfin tu vas bien ?" Je connais presque pas cette fille mais, honnêtement, j'en suis fan. Elle pourrait se faire un one woman show. La prochaine fois que je fais une conférence, je la ramène avec moi, elle rajoutera un peu de comique au discours. Ça va, ça va, je réponds simplement. Je sais pas trop quoi dire, je vais éviter de la gêner en lui répondant quoi que ce soit sur son lapsus. Mais bon, je me retiens finalement pas très longtemps, puisque ma langue dérape toute seule. Trop tentant aussi. T'inquiète, je t'autorise à profiter de moi si t'en as besoin. Enfin, de mes service. Enfin ma gentillesse quoi, j'ajoute l'air taquin.

Je tourne la tête en direction de Sofia, au cas où, et vois qu'elle est toujours assise à notre table, qu'elle me fixe, impatiente, et qu'elle tapote son verre de ses faux ongles. Je lui lance un rapide sourire pincé et me retourne vers Frankie. Et toi sinon, tu vas bien ? Je peux t'offrir un verre peut être ?

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 1 Déc - 16:52

"T'as l'air convaincante en tout cas, t'as réussi à le faire fuir." Ah ça... J'ai un grand pouvoir de persuasion. ... Oubliez, c'est absolument pas vrai. Comme dirait l'autre, nous avons les moyens de vous faire parler. Et c'est vrai, ça, par contre. Parce que ça m'étonnerait que Nick apprécie que je gueule que les menottes que ma tante a achetées, c'est pas pour ses poignets à elle. Eh oui, oui. J'ai brisé un mythe, Nick n'est pas l'homme viril et dominant que vous connaissez tous. Comment je le sais ? Non, j'ai pas ouvert la porte de la chambre de ma tante au mauvais moment, c'est juste qu'elle est très ouverte et qu'elle me parle de tout. Disons que des fois, c'est moi qui stoppe la conversation. Parce que bon, parloter et tout, mais y a des limites. Je veux pas tout savoir, vous voyez hu. Déjà, je crois que j'en sais bien assez huhu. Et Nick est au courant visiblement. Ou alors, j'ai vraiment un grand pouvoir de persuasion et je m'inscris à America's Got Talent.

- Oh, il va revenir. Ofh, on se connaît, alors bon, j'ai pas eu à déployer les gros moyens non plus. Si évidemment, monter sur un comptoir n'est pas un gros moyen hu.

Ryry a fait une drôle de tronche, quand j'ai commencé à déblatérer mes conneries. Je le comprends, c'est pas franchement commun. Heureusement, d'ailleurs, que tout le monde est pas comme moi, imaginez le bordel dans les conversations. Ce serait vraiment pas beau à voir. "Ça va, ça va" fait finalement Face-de-bg, et pour toute réponse je lui souris. J'suis d'humeur joviale aujourd'hui - plus que d'habitude s'entend, c'est certainement parce que je vais avoir enfin ces foutus 200$. J'vais en mettre de côté, parce que sinon je sens qu'on aura jamais de frigo, et pourtant, là, ça urge. J'ai pas envie d'aller chercher le beurre tous les matins chez le voisin, parce que de un, j'ai pas envie de faire le chemin, et de deux, faudrait déjà qu'il accepte. Donc bon, faut qu'on aille chez Target acheter un frigo. Vite. "T'inquiète, je t'autorise à profiter de moi si t'en as besoin. Enfin, de mes service. Enfin ma gentillesse quoi" il ajoute. Ah. Ah bah dans ce cas, s'il m'autorise, je sais toujours pas pourquoi je reste sagement en face de lui, moi. Non, évidemment, c'est une blague. Tout le monde sait que je suis blanche comme l'agneau qui vient de naître. Evidemment, évidemment.

- Me tente pas. De profiter de ta gentillesse, évidemment, je crois bon de préciser.

Comment passer pour une dépravée. Tout le monde n'a pas les pensées aussi mal placées que les tiennes, Frances Cooper. Prends pas ton cas pour une généralité. Là, Ryan se retourne vers. Oh. Je ne m'étais point trompée. Il a jeté un coup d'oeil à une demoiselle, qui elle ne le quitte pas des yeux. Pour la compréhension on va l'appeler Marisol. C'est plein de préjugés, parce que oui, elle a une tête de latino, alors je lui donne un prénom qui l'est aussi, me frappez pas. Et oui, aussi, j'ai fini Devious Maids y a pas longtemps. Donc bon, Marisol elle regarde Ryry avec insistance, et elle a pas l'air aussi contente que moi, si vous voyez ce que je veux dire. Elle s'impatiente sévère quoi. "Et toi sinon, tu vas bien ? Je peux t'offrir un verre peut être ?" me demande Ryry en se tournant de nouveau vers moi.

- Ah ça va, ça roule ! Ben, euh. On dirait que Marisol
- eh merde. On dirait que la demoiselle elle t'attend, donc j'vais pas te retenir plus longtemps va.

Voilà, je l'ai appelée Marisol tout haut. Super. Enfin bon. D'ailleurs vous noterez que si jamais y a quelqu'un qui devait inviter quelqu'un d'autre, ce serait à moi de le faire un peu quand même. Je lui ai piqué une bière, j'ai squatté sa voiture, j'lui ai dégueulassé sa chemise. Je crois qu'j'lui dois pas mal de truc même hu. C'est pas un verre que je lui dois, c'est carrément un verre de vin français hu. Mes dettes s'allongent, mes dettes s'allongent. Au même moment, Nick revient avec une enveloppe. Ah, mes sous. Je les prends et je laisse Face-de-bg à Marisol. "Tiens, Frances, 200" qu'il me dit Nick.

- Ah merci Nick, c'est vraiment très gentil de ta part, me les donner si rapidement après le travail effectué, je réponds, un peu sarcastique. Mais je lui en veux pas. Et prépare-toi, ma tante est pleine d'énergie, ça fait une semaine, je le préviens, plus bas.

Il se redresse un peu comme pour faire le bonhomme, avant de me saluer, tandis que je souris, bien fière de ma connerie. Je plie l'enveloppe et la glisse dans la poche de mon manteau avant de rattraper mon écharpe, me tournant de nouveau vers Ryan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Ven 2 Déc - 0:40

"Oh, il va revenir. Ofh, on se connaît, alors bon, j'ai pas eu à déployer les gros moyens non plus." Mouais. Je sais pas ce qu'elle lui veut, ni même d'où ils se connaissent - et faut dire aussi que c'est pas mes oignons - mais perso, "déployer les gros moyens" ça peut impliquer de monter sur un comptoir devant une trentaine de gens qui se demandent ce que fout cette fille et pourquoi. Alors une fois de plus, je connais pas leur relation, mais si elle a pas l'impression d'avoir déployé les gros moyens, je me demande comment ça se passe en général entre eux quand il y a désaccord.

Et une fois de plus, Frankie semble bon de se justifier quand je lui précise que je suis quelqu'un de  vachement généreux. "Me tente pas. De profiter de ta gentillesse, évidemment." Après, bon, si je propose, c'est que je le pense, hein, j'aime bien me rendre utile aux gens, surtout quand les gens en question me sont sympatoches. Mais pour toute réponse, je souris un peu plus et hausse les épaules. Histoire de lui dire que la proposition reste valable quoi. Tout comme le verre, d'ailleurs. Mais bon, je crois bien que Frankie a vu que Sofia s'impatientait derrière moi. Ben ouais, faut dire que j'ai pas été des plus discrets en me retournant vers elle pour vérifier qu'elle était toujours là à m'attendre. Mais bon, j'ai plus trop la motivation de lui parler pendant encore des heures jusqu'à la ramener à son hôtel ou chez moi etc, c'est trop cher payé. Au lieu de ça j'ai en face de moi un one woman show presque VIP de la célèbre Frances Avocado, qui m'amuse quand même un peu plus.

"Ben, euh. On dirait que Marisol - On dirait que la demoiselle elle t'attend, donc j'vais pas te retenir plus longtemps va." Qu'est-ce que je disais. Y a quand même une différence d'amusement entre Frankie qui donne des noms au pif aux gens qu'elle voit, et la fameuse Sofia-Marisol qui va pas me lâcher la grappe sur des sujets barbants. Après si ça se trouve, Frances connait Sofia sous le nom de Marisol pour de vrai hein, dans ce cas j'aurais passé le début de soirée avec une impostrice, et c'est pas franchement rassurant. Ah tiens, tu connais Marisol ?, je lui demande pour lui donner raison. Juste pour voir sa tronche si elle pense avoir trouvé le bon prénom du premier coup. Et t'inquiète, au pire elle dort à l'hôtel juste en face si elle s'impatiente de trop. Je dois passer pour un bon gros goujat maintenant que j'y pense, surtout aux yeux de Sofia mais bon, au pire, c'est pas non plus la perte du siècle quoi. Mais au cas où, je fais quand même en sorte de pas parler super fort non plus. La table est assez loin techniquement, mais on sait jamais.

Finalement, le supposé Nick revient face à Frances et lui tend une enveloppe, avec "200" dollars j'imagine. Ce à quoi elle répond d'un air sarcastique que c'est bien sympa de lui donner de l'argent "si rapidement après le travail effectué." Elle fait aussi une allusion à sa tante je crois, mais je l'entends pas vraiment puisque je me retourne au même moment vers Sofia, qui me lance des regards de plus en plus incendiaires. Je prends même pas la peine de lui sourire pour de vrai, j'étire vite fait les commissures et me retourne juste à temps pour voir le Nick s'éclipser le regard fier, et la Frankie se tourner à nouveau vers moi. T'as eu ce qu'il te devait ? Juste histoire de continuer la conversation. Comment ça, ça se sent que je veux pas retourner me coltiner Marisol ? T'es plus Corona ou mojito ?, je demande aussi, tant qu'à faire. Parce que j'y tiens, à ce verre.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Ven 2 Déc - 17:38

"Ah tiens, tu connais Marisol ?" QUOI ? QUOI ? Putain, mais allez-y, inclinez-vous devant Frances, nouvelle madame Irma de San Francisco. Putain, mais qu'est-ce que je suis bonne sérieux. Et ça doit se voir sur ma tête, que je suis trop heureuse d'avoir trouvé son prénom. Putain, mais qu'est-ce que je suis forte ! Je frappe dans mes mains, signe de victoire, trop contente. Après tout, il me prendra pas plus pour une folle. J'crois qu'il pense déjà que je suis bien arrangée, alors bon.

- Elle s'appelle vraiment Marisol ? je crie presque. Ben oui, comprenez ma joie. Puis là je me ravise, je plisse les yeux et je regarde Ryry. Tu te fous de ma gueule ?

Non mais ça se voit à sa tronche, il aurait eu l'air plus étonné. Et moi je mets les deux pieds dedans quoi. Non mais en plus de me penser tarée, il va croire que je suis carrément débile. Bon, super. Y a rien de mieux. Bon après, je rencontre des gens qui sont pareils que moi, du coup on s'entend bien. Regardez, Ez et Ivy. Tous les deux tarés, Ez plus débile qu'Ivy, évidemment. Ma papanana c'est la plus belle. Heureusement, Ez est pas moche non plus. J'aurais pas accepté que la beauté d'Ivy soit saccagée par un babouin avec les fesses rouges. Loin de moi l'idée de dire qu'Ez a pas les fesses rouges, j'les ai pas vues, mais c'est un gorille, pas un babouin. Et ça, ça ça fait toute la différence. "Et t'inquiète, au pire elle dort à l'hôtel juste en face si elle s'impatiente de trop." Oh c'était bâtard ça hu. Enfin, j'ai rien à dire, moi, la dernière fois qu'on s'est vus c'est ma Jaja que j'ai laissé tomber comme une grosse merde. Juste parce que je me faisais chier à la Marina, et qu'un bg aux yeux bleus me proposait de me ramener. Enfin j'lui ai demandé de me ramener. Mais c'est un détail. Donc bon, je suis très mal placée pour lui faire la morale. "T'as eu ce qu'il te devait ?" me demande Ryry.

- Ouais, et c'est pas trop tôt, ça fait presque 3 mois que j'attends qu'il me paie. Et c'est bien parce que c'est lui sinon j'aurais pas attendu autant.


"T'es plus Corona ou mojito ?" Ah oui, non mais Marisol elle est passée au quatrième plan là hu. Soit elle est plus tarée que moi, soit c'est une grosse relou. Dans tous les cas, je sauve plus ou moins la mise à Ryry. Ah ça, appelez-moi SuperFrankie. J'vais m'acheter des collants, un body, et une cape, et avec ça j'irai sauver la vie des gens. Ouais ouais. Non non, évidemment, je suis à peine capable de sauver mon propre cul, alors celui des autres, vous comprendrez bien que c'est pas d'actualité.

- Ma vie tourne autour de la bière. Enfin j'suis pas alcoolique, hein, évidemment. Mais enfin bon, tu vois quoi. J'pense qu'elle veut te démonter la tête, quand même, Marisol, tu devrais pas lui tourner le dos comme ça
, je lui conseille.

Non mais vaut mieux prévenir, parce qu'elle lui lance de ces regards, hola. Si elle pouvait, j'suis sûre qu'elle lui balancerait sa chaussure dans la tronche. Ou sa chaise, à voir. Plus ça va, plus je crois que c'est sa chaise, ouais. Et puis bon, entre nous, ce serait pas cool. Faudrait pas qu'elle défigure Face-de-bg, sinon il perdrait son surnom. Dans un sens, ça m'empêcherait de l'échapper un jour hu. Non mais parce que ça, ça arrivera hein. J'me connais. Encore ça va, j'l'ai jamais vu quand j'étais arrachée. Vaut mieux, parce qu'exit Ryan et Ryry. Face-de-bg direct, là. Et pis attendez.

- J'crois que ce serait plutôt à moi de t'offrir un verre, Ryry.


Mes dettes vont s'allonger sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mar 6 Déc - 17:53

Je pensais pas que Frances croirait autant à ma blagounette pourrie. Je sais pas, je suis pas acteur, ça se voit comme le nez au milieu de la tronche que je sais que Frankie et Sofia ne se connaissent pas, et qu'elle se trompe. Mais non, Frankie elle, elle fonce tête baissée. Cette fille est géniale. Elle se met à s'applaudir toute seule, et demande en criant presque si Sofia s'appelle bien Marisol. Je réponds pas tout de suite, étant trop occupé à garder mes lèvres pincées pour ne pas rire. "Tu te fous de ma gueule ?" me demande-t-elle finalement. Je hoche juste discrètement la tête pour lui répondre. Non mais on dirait pas comme ça, mais j'apprécie vraiment quand mes blagues de merde ont un effet inattendu. C'est pas mon ex-femme qui aurait ri, elle aurait plutôt été du genre à me sortir des gentillesses du genre "gros gamin" ou "grandis un peu." Ouais, tout dans la sympathie; ça devait être à cause de la ménopause prématurée, sûrement.

"Ouais, et c'est pas trop tôt, ça fait presque 3 mois que j'attends qu'il me paie. Et c'est bien parce que c'est lui sinon j'aurais pas attendu autant." Ah oui, trois mois ça commence à faire long. Le mec pas trop réglo quoi. J'aimerais bien lui poser d'autres questions, mais ça risque de faire un peu beaucoup, et puis c'est pas mes affaires. La curiosité est un vilain défaut parait-il. Si elle a envie de me raconter, elle me racontera.

Parait que Frankie aime la bière, on va bien s'entendre sur ce point. Sauf que visiblement, Marisofia la préoccupe bien plus que moi, puisqu'elle continue de revenir sur son sujet. "J'pense qu'elle veut te démonter la tête, quand même, Marisol, tu devrais pas lui tourner le dos comme ça." Je me retourne une fois de plus vers Sofia. Ah ouais, non mais là en gros si je reviens pas vers elle dans la minute, c'est sûrement elle qui va venir, pour me balancer son verre en pleine gueule. Et j'ai pas trop envie de ça. Du coup, je soupire, prêt à prendre une décision. Je reviens, je précise vite fait à Frances, avant de retourner à ma place initiale. C'est bon ? me lance Sofia, un toout petit peu agacée. Et là, je lui sors le grand jeu. Je prends un air peiné, et me lance dans un discours des plus mélodramatiques, expliquant que c'est une ancienne élève qui est parvenue à obtenir sa licence de journalisme tout en luttant contre son cancer du sein qui s'est aggravé durant la dernière année de ses études. Oui bah plus c'est gros plus ça passe hein. Sofia s'en veut alors d'avoir fait l'impatiente à ce point, lance un regard larmoyant et plein de respect à Frances, et s'excuse auprès de moi. Du coup j'aimerais passer un peu de temps avec elle, tu m'excuseras Sofia.. On essaiera de se revoir un de ces jours à San Francisco ou à Palo Alto, d'accord ? Forcément, la latino regrette un peu mon choix, s'agace à nouveau, mais reste compréhensive. Elle finit son verre, me fait la bise, et quitte le bar. Sans payer son verre, évidemment, mais bon, c'est pas un drame non plus.

Je retourne tout sourire, l'air conquérant, vers Frankie. Corona du coup, je fais pour en revenir à nos moutons. "J'crois que ce serait plutôt à moi de t'offrir un verre, Ryry." Ah, non. Ma galanterie m'interdit d'accepter. Je roule les yeux pour montrer à quel point je m'en fous des pseudo comptes à rendre. Et puis je vais pas aller racketter un verre à quelqu'un qui doit taper un scandale pour récupérer moins du dixième de ce que je gagne en une semaine. Au passage, ce que je viens de dire n'a rien de condescendant hein, j'aime juste bien offrir des trucs quand je peux me le permettre, c'est tout. Deux Corona s'il vous plait, je demande au serveur, qui pose aussitôt les deux bières sur le comptoir. J'en tends une à Frankie et récupère l'autre pour moi, paie au passage le verre de Sofia, et me retourne pour trinquer avec la brunette. On trinque à tes 200$ ou à tes talents d'acrobate ?

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mar 6 Déc - 18:33

Ouais donc ouais, j'suis pas tarée. Ryry il se fout bien de ma gueule. Ben allons-y. Ah j'suis vraiment une pigeonne sérieux hu. Non mais ça m'apprendra à ne pas réfléchir, après tout. Faut dire que le seul moment où je réfléchis vraiment, c'est quand il faut que je trouve une connerie à faire. Ah là, oui, évidemment, tous mes neurones se mobilisent. Sinon, le reste du temps, y a peut-être un tiers qui bosse. Remarque, ça leur permet de se relayer, c'est plus pratique pour eux. Ils se fatiguent moins. J'aurais une plus grande capacité à réfléchir sur le long terme je vous dis. Faîtes confiance à Frankie, reine de la débrouille. Ou des grosses galères. Souvent j'm'y fous toute seule comme une grande aussi, alors bon. Je ne suis pas un anana pour rien, vous me direz, et je vous réponds qu'en effet, je ne suis pas un anana pour rien.

Suite à ma remarque sur Marisol, Ryan se retourne à nouveau. Et là il doit se dire que oui, il va perdre ses deux yeux s'il va pas la voir. Alors il soupire, et il retourne voir Marisol. Elle a l'air vraiment pas contente, la petite dame. Bon, du coup, j'fais un peu ma commère, mais je les regarde échanger. Et là, je sais pas pourquoi, mais Marisol a l'air tout de suite moins en colère. Il va lui acheter un frigo ? Et pis là, je la vois qui me regarde. Mais genre elle me regarde comme si elle était triste et tout. Enfin comme si elle avait de la peine. Quoi ? Je fais pitié c'est ça ? Pourtant j'suis bien habillée aujourd'hui. Non mais vraiment, je sais pas ce qu'il lui raconte mais j'ai l'impression d'avoir survécu à un attentat limite, dans son regard. Il lui raconte que j'suis une clocharde ? Qu'il m'a ramassé dans la rue ? Ou alors que j'ai 15 ans et que je suis en cloque peut-être. Enfin j'suis pas assez grosse. Le début de la grossesse peut-être. Ou alors que je suis sa soeur et qu'on vient de perdre notre tante au troisième degré. J'en sais vraiment rien. Ou alors que j'ai été trouvée dans une cave, et que c'est mon psy. Du coup j'essaie de prendre un air de circonstance. Aidons-le dans sa quête de liberté, le petit.

Dans tous les cas, faut croire que ça fonctionne, puisqu'elle se lève et qu'elle se casse. Ben ma foi. Là-dessus, Face-de-bg revient vers moi, visiblement heureux d'avoir réussi à se débarrasser de Marisol. Bon, et puis aussi je pense que je vais garder mes sous hein. Parce qu'il a pas l'air décidé à me laisser payer. Au moins il voit que je veux pas l'exploiter. Quoique bon. Après tout ce que je lui ai demandé l'autre jour, voilà quoi. "On trinque à tes 200$ ou à tes talents d'acrobate ?" me demande Ryry en me tendant ma bière, que je récupère. Oulah. Si tu savais à quel point je suis pas souple huhu. J'vous dis, ça relève du miracle ce que j'ai fait tout à l'heure. J'ai jamais su faire le grand écart ni passer mes pieds derrière ma tête. J'aime pas trop le sport en général non plus. J'pense que si j'étais obèse, je le resterais parce que j'aurais trop la flemme de bouger mon cul. Du coup je remercie la nature et les gènes de m'avoir pas faite grasse.

- Les deux, soyons fous. Surtout que la performance de tout à l'heure relève du miracle, j'ajoute en levant ma bouteille. Au fait, tu lui as dit quoi à Marisol pour qu'elle se casse ? je demande à Ryry. Non mais parce qu'elle me regardait comme si je sortais d'un placard et que j'avais survécu à une bombe.

J'attends le bon gros mytho, azy Ryry, j'suis préparée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 8 Déc - 4:02

N'empêche, je suis bien content d'avoir pu me débarrasser de Sofia. Honnêtement, je sais pas pourquoi, mais sa présence est devenue exponentiellement insupportable. Ça commençait pas si mal pourtant, même si on parlait de banalités, elle était pas si désagréable. Elle avait pas une voix de fumeuse, elle sentait pas mauvais, elle était pas très intéressante mais c'était un détail, en gros elle était basique quoi, c'était à peu près suffisant. Mais il a fallu qu'une folle furieuse bien moins basique débarque en trombe dans le bar, et je me suis lassé de la Palo Altienne avant même que le glaçon de son cocktail ait fini de fondre. En fait elle était juste aussi chiante que mon ex-femme, elle était pas très drôle et elle m'aurait couté une soirée entière pour un résultat peu convaincant. Au pire maintenant, que je passe dix minutes ou trois heures avec Frances, au moins je perdrai moins mon temps que prévu. Donc merci Frankie, au final c'est plutôt à ma libération qu'on devrait trinquer.

"Les deux, soyons fous. Surtout que la performance de tout à l'heure relève du miracle" répond-elle justement. Oh, j'suis déçu presque. Comment ça, ça relève du miracle ? Moi qui pensais vraiment avoir affaire à une vraie saltimbanque. Mais bon, elle a raison, trinquons au deux, soyons fous. "Au fait, tu lui as dit quoi à Marisol pour qu'elle se casse ? Non mais parce qu'elle me regardait comme si je sortais d'un placard et que j'avais survécu à une bombe." Ah, ça. Je grimace, pas trop fier de la connerie que j'ai pu lui sortir. Enfin sur le coup j'en étais fier, la preuve elle m'a cru sur parole et elle s'est barrée. Le pouvoir de persuasion à travers les mots quoi, elle m'a écouté faire une conférence sur le sujet pendant deux heures, et elle a toujours pas compris que j'étais un pro en la matière. En fait si ça se trouve, elle avait rien suivi et elle était juste venue pour me mater. Encore plus décevante que prévue, cette Marisol.

Je vais perdre toute crédibilité à te répéter ce que je lui ai dit, je préviens Frankie au cas où. Mais bon, après une bonne gorgée de bière, histoire d'assumer mes conneries, je me lance d'un air léger et ironique. Pour faire large, je lui ai dit que t'étais une de mes anciennes étudiantes, et que t'avais vaincu un cancer pendant ta dernière année de cours. Donc qu'en gros t'étais l'exemple même que quand on veut, on peut. Et que du coup je préférais passer du temps avec toi pour que tu me racontes un peu ton expérience, etc etc. Je termine mon explication avec un léger suspens. Puis je me mets à rire un peu en pensant à la naïveté de cette pauvre Sofia. Et le pire c'est qu'elle m'a cru quoi, j'ajoute. Parfois j'en reviens pas, y a quand même des gens vachement crédules n'empêche.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 8 Déc - 18:46

"Je vais perdre toute crédibilité à te répéter ce que je lui ai dit" commence Ryan avant de prendre une gorgée de bière. Ah ? Oh. J'en profite pour balancer à nouveau mon écharpe sur le comptoir, retirant mon manteau - j'commence à avoir chaud là, voyez. Et alors que je pose mon cul sur un tabouret - non pas sur le comptoir cette fois-ci, Nick m'a filé mes sous - Ryry continue : "Pour faire large, je lui ai dit que t'étais une de mes anciennes étudiantes, et que t'avais vaincu un cancer pendant ta dernière année de cours. Donc qu'en gros t'étais l'exemple même que quand on veut, on peut. Et que du coup je préférais passer du temps avec toi pour que tu me racontes un peu ton expérience, etc etc." Ah oui, bon, effectivement, c'est pas le meilleur truc quoi. Mais il devait vraiment en avoir marre, quand j'y pense, pour sortir un truc aussi gros huhu. Limite il aurait pu la pousser dans une poubelle quoi hu. De quoi ils pouvaient parler, pour que ce soit aussi chiant ? Du chien de Marisol qu'avait fait pipi sur le tapis ? J'en sais rien, mais ça devait être sacrément baraqué. Faut que je pense à lui demander.

"Et le pire c'est qu'elle m'a cru quoi" finit Ryry. Ouais, non mais ça quand même c'est dingue. J'ai l'air aussi malade que ça hu ? Je sais que je suis blanche comme un cul mais quand même. Faut dire que ma mère est moitié française, moitié anglaise. Et apparemment, ils sont blancs comme des fesses eux. J'ressemble un peu trop à ma mère physiquement. J'suis juste brune comme mon père. Mais bon, j'ai pas choisi. Disons juste qu'on dirait que j'viens de là-bas, au lieu d'être bronzée tout plein comme tous les gens qui vivent sous le soleil. Non mais en été je réussis à bronzer un peu. Un tout petit peu. Mais je redeviens vite blanche comme des fesses quoi. Boh, j'm'y suis faite. Faute juste pas trop que les autres me le répètent, sinon ça peut devenir un peu vexant.

- J'dois avoir l'air malade. Ou elle est un peu stupide
, je réponds sans réfléchir, avant de me reprendre : Oh non, non, c'est pas ce que je voulais dire ! Enfin elle a pas trop réfléchi quoi, enfin euh.  Azy tais-toi Frances là. Mieux vaut boire un peu là. Ouais voilà comme ça. Mais elle devait être vraiment relou, pour que t'inventes un truc pareil, non ? je reprends, plus ou moins en mode galérienne. Elle te parlait de son chihuahua pour que tu veuilles te casser ou quoi ?

Non mais faut que j'arrête de parler sans tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant hein, c'est vraiment mal. Un jour j'me prendrai une claque dans la tronche sérieux. Surtout que si ça se trouve, Marisol est très intelligente. Plus que moi, j'en doute pas. Alors bon, c'est pas cool. Ah non mais team anana forever hein. Faudrait pas que Ryry décide d'aller taper la causette à la prochaine folle qui va monter sur le comptoir. Enfin entre nous, j'irais pas faire ma meuf comme Marisol là. Au pire s'il préfère blablater avec plus folle que moi, voilà hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mar 13 Déc - 1:31

Qu'on m'explique ce que je fous encore debout moi. Frances vient de s'assoir sur un tabouret, je vais en faire de même. Ça fait très "je compte me barrer à la fin de ma bière" sinon. "J'dois avoir l'air malade. Ou elle est un peu stupide. Oh non, non, c'est pas ce que je voulais dire ! Enfin elle a pas trop réfléchi quoi, enfin euh." Ahah, voilà la raison parfaite pour laquelle je lui ai dit de se barrer. Sofia était beaucoup trop lisse, elle a pas fait de bourdes, on aurait limite dit qu'elle passait un entretient d'embauche et qu'elle essayait au passage de pécho son futur employeur - en l'occurrence, moi. Mais ouais, si, elle est un peu stupide quand même, t'as raison Frankie. Non mais t'as raison, elle était pas très fut fut, je réponds entre deux rires. Faut croire qu'être jolie ça aide, mais ça fait pas tout quoi. Parce que Sofia est propre sur elle et tout mais bon, si t'as aucun intérêt à bavarder avec elle, ça sert à rien. J'ai passé l'âge de pécho la première idiote venue. Enfin je dis ça, mais au final je l'ai jamais vraiment fait, sauf une fois ou deux quand je me faisais chier aux Pays Bas. Mon frère et moi, on avait quelques amis sur Bréda, la "grande ville" la plus proche de notre patelin, et de temps en temps on passait les weekends là-bas pour se faire des soirées. Et forcément, le titre d'américano-néerlandais, ça donne du charme quoi. Mais voilà, fallait au moins que le feeling passe un minimum avant d'espérer quoi que ce soit, j'avais déjà quelques principes à l'époque. Et puis après j'ai rencontré mon ex-femme alors c'était la fin de ma liberté quoi. Enfin. Tout ça pour dire qu'avec Sofia, dans tous les cas, ç'aurait été compliqué.

"Mais elle devait être vraiment relou, pour que t'inventes un truc pareil, non ? Elle te parlait de son chihuahua pour que tu veuilles te casser ou quoi ?" Vraiment relou, pas tant que ça au final. Juste pas intéressante, pas drôle, et fade. Et puis, je voulais voir si elle était du genre à tomber facilement dans le piège, c'était un peu le test ultime. Je sais que je suis très bon menteur, mais il y a quand même une différence entre croire à un petit mensonge de rien du tout, et gober un truc de la taille de ma biiiiien belle voiture. Heureusement qu'elle m'a pas parlé de chihuahua en plus de ça, j'aime pas les chiens. Franchement, si elle m'avait parlé de son chihuahua, je me serais barré depuis bien longtemps. En plus d'être un chien teubé, c'est beaucoup trop moche. Et puis non, c'est juste que t'as l'air d'être de bien meilleure compagnie qu'elle, donc j'ai sauté sur l'occasion quand je t'ai vu, je lâche avant de boire une gorgée de bière. Autant dire ce qui est, hein. Après je lui mets pas le couteau sur la gorge, c'est pas parce que je suis venu directement vers elle quand je l'ai vue que je compte la séquestrer pour autant. Frances est une femme libre, aussi libre que ses pieds dans ses tongs.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mar 13 Déc - 15:25

Bon visiblement je fais rire Ryry. Faut dire que les galériens font marrer les gens hein. Et moi je suis la reine des galériennes. Je réfléchis pas quand je parle, j'ai honte de quasiment rien, j'ose presque tout, je me fous dans des situations de merde toute seule comme une grande, j'suis plutôt maladroite. Y a pas si longtemps j'me suis cassée la gueule en sortant de la douche. J'ai un gros bleu sur le côté de la fesse gauche. Enfin maintenant il est plus violet/vert. Non mais je montre ça à quelqu'un, il pense que je me fais tarter par mon mec. Mais j'ai pas de mec, donc on se rend vite compte que je suis juste une quiche quoi. Non mais en même temps, y a rien de plus casse-gueule que la douche quoi. C'est pour ça, si vous voulez un conseil, faut rien faire d'autre dans la douche que se laver. A part si vous avez un tapis exprès et tout. Ou alors que vous êtes grave chanceux, et que vous êtes pas maladroit comme moi quoi. Voilà c'était les conseils de Frankie. Comme ça vous en savez encore plus sur moi. Me remerciez pas. Enfin bon, Ryry il confirme bien que Marisol est pas futfut, du coup je me sens un peu moins con.

"Franchement, si elle m'avait parlé de son chihuahua, je me serais barré depuis bien longtemps. En plus d'être un chien teubé, c'est beaucoup trop moche." Ah je suis d'accord. J'aime pas trop les caniches. Enfin les chihuahuas. Dans l'absolu ils me font pas de mal, hein, mais j'aime pas ça. Les chiens de toute façon, j'ai pas assez d'autorité pour. Ezra non plus visiblement. En témoigne mes baskets de cet été. J'ai fini en tongs. "Et puis non, c'est juste que t'as l'air d'être de bien meilleure compagnie qu'elle, donc j'ai sauté sur l'occasion quand je t'ai vu" dit Ryry en buvant à nouveau. Ouuuuh laaaa. Il sait pas dans quoi il s'embarque là huhu. C'est parce qu'il me connaît pas encore. Il finira par me trouver chiante hu.

- J'suis d'accord avec toi, les chihuahuas ils ont des drôles de tronche hein. Mais fais gaffe Ryry, entre nous, je sens que tu vas pas tarder à regretter ce que tu viens de dire hu, je fais en posant ma bière pour ramener une jambe sous mon autre jambe. Tu vas aller galoper après Marisol huhu.

J'ai failli perdre l'équilibre, alors j'me suis raccrochée au comptoir. Non je suis pas bourrée, j'ai juste autant d'équilibre qu'un unijambiste. Je me stabilise avant de rattraper la bibine.

- Tu sais, moi, j'ai pas grand chose à raconter, à part que j'ai acheté des nouvelles chaussures, que Nick se tape ma tante en mode Christian et Ana inversés, et que j'ai un bleu sur le cul. Merde, j'en dis trop. Euuh, la tache de champagne sur ta chemise est partie ?

Applaudissez-moi. Ou pas du tout. Putain, on avait dit quoi à propos de ta langue, Frances Cooper hu. Non mais sérieux. C'est pas comme si tu connaissais Face-de-bg depuis trois ans, tu peux pas lui dire que t'as déjà essayé de te faire une frange quand t'avais 15 ans ou que t'as un bleu sur les fesses quoi. Ou alors que ta tante est folle. Non mais Frankie, réfléchis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Ven 23 Déc - 2:06

"J'suis d'accord avec toi, les chihuahuas ils ont des drôles de tronche hein. Mais fais gaffe Ryry, entre nous, je sens que tu vas pas tarder à regretter ce que tu viens de dire hu. Tu vas aller galoper après Marisol huhu." Ouais, soyons d'accord, les chihuahuas ça n'a rien de majestueux comme les huskys, de malin comme les golden retrievers, ou d'affectueux comme les border collies. C'est rien d'autre qu'un accessoire de mode, c'est très triste. Enfin, là n'est pas franchement le sujet, Frances doute du fait qu'elle soit plus intéressante que Sofia, alors que pour moi la part des choses est déjà faite depuis bien longtemps. Jamais je galoperai après elle en plus, vu comme elle était chiante. Au pire du pire je rentre chez moi tout seul quoi. Mais laissez moi finir ma bière avant.

Je m'apprête à répondre que je compte pas regretter ni m'en aller tout de suite, mais Frances manque de perdre l'équilibre en croisant les jambes, et se rattrape in-extremis au comptoir. Mon dieu, cette fille est irrécupérable ahahah. Dans le feu de l'action, je fais mon possible pour éviter qu'elle se casse la gueule, c'est à dire que j'attrape son bras pour l'aider à reprendre son équilibre. Mais visiblement elle a pas trop besoin de moi pour se rattraper donc tout va bien. Par contre, ma bière valse un peu et quelques gouttes en tombent sur mon jean. Faut croire que j'aime me faire asperger d'alcool, c'est cool. Je grimace un peu mais sèche discrètement mon pantalon à l'aide d'une serviette en papier qui passait par là. Pas besoin d'en faire un scandale quoi. Rions un bon coup et oublions ça vite.

"Tu sais, moi, j'ai pas grand chose à raconter, à part que j'ai acheté des nouvelles chaussures, que Nick se tape ma tante en mode Christian et Ana inversés, et que j'ai un bleu sur le cul. Merde, j'en dis trop. Euuh, la tache de champagne sur ta chemise est partie ?" Ah ben, je suis ravi d'apprendre tout ça sur sa vie. Mais au moins j'en sais un peu plus sur sa relation avec le fameux Nick. Moi qui ai failli croire à un truc spé dont j'épargnerai les détails, en fait j'étais quand même bien loin ahah. Après par contre le bleu sur le cul me laisse un peu dubitatif, mais bon. Maladroite comme elle est, je doute qu'elle se soit fait ça autrement qu'en se cognant au coin d'une table. Après c'est pas comme si je la connaissais non plus comme ma fille alors bon, peut être aussi qu'elle cache bien son jeu. Ouais t'inquiète, un tour au pressing et c'était bon. Et celle que je viens de me faire sur mon jean devrait pas durer plus longtemps, je fais en inspectant les traces de bière sur mes jambes. Elles sont sympas tes chaussures, tiens. J'ai pas grand chose à raconter non plus à vrai dire, à part que je me suis acheté une nouvelle montre, que j'ai failli me taper une probable propriétaire de chihuahua, et..., et j'hésite sur la troisième affirmation. Et que j'ai pas de bleu sur le cul ?, j'ajoute finalement en haussant les épaules. Elle sera ravie de l'apprendre tiens.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Ven 23 Déc - 15:45

J'crois que j'ai moitié coupé la parole à Ryry quand j'ai failli me casser la gueule comme une bleue. J'suis vraiment une patate unijambiste sérieux. En fait j'crois que j'ai plus d'équilibre quand je suis bourrée que quand je suis sobre, donc c'est vous dire à quel point c'est dingue. Enfin, je peux me balader sans tomber hein, mais sur un pied j'arrive pas quoi. Vous allez vous foutre de moi, mais quand on devait faire du cloche-pied et ben j'étais grave dans la merde quand j'étais gamine. J'y arrivais une fois sur trois, et c'était pas simple à vivre. Bon heureusement que j'avais John et James pour aller casser la gueule des gens qui se moquaient de moi. Ils sont gentils mes grands frères, ils ont toujours été là quand y avait un souci. James s'est même pris une gifle à ma place, parce que j'avais cassé le vase de ma mère. Bon aujourd'hui on discute moins qu'avant, j'ai surtout des nouvelles de Mary et Raphael, mais j'suis sûre qu'on s'entendrait comme avant, si on se retrouvait. Bon par contre, c'est pas la même avec Madeleine voyez. Enfin bon on s'en fout sinon. Je parle beaucoup. Bref, visiblement, Ryry a pas dû rester là-dessus, parce qu'il a même voulu m'aider à retrouver mon équilibre quand j'ai failli dire bonjour au sol. Il est gentil, Face-de-bg.

Par contre il doit se balancer de la moitié des trucs que je dis hu. Faut dire que je raconte à peu près tout et n'importe quoi à tout le monde. C'est dans ces moments là que je me dis que je dois tenir de ma tante Emily. Quoique je balance pas non plus ma vie sexuelle à qui veut l'entendre hein. J'ai un minimum de retenue tout de même. "Ouais t'inquiète, un tour au pressing et c'était bon. Et celle que je viens de me faire sur mon jean devrait pas durer plus longtemps" commence Ryan, alors je baisse les yeux vers ses jambes en même temps que lui. Eh beh merde, c'est pas possible, à chaque fois j'vais dégueulasser ses fringues. J'dois rendre les gens maladroits en même temps que ma petite personne hu. Bon là par contre je suppose qu'il va pas se changer comme la dernière fois hein.

- Merde, désolée, j'te jure que je fais pas exprès de me casser la gueule à chaque fois
, je préfère ajouter.

"Elles sont sympas tes chaussures, tiens." Ah merci, moi aussi je les aime bien. Bon, c'est pas le truc folichon de ouf, mais elles sont confortables, elles sont pas trop laides, c'est parfait. Au pire c'est pas comme si j'avais non plus les moyens de faire gaffe à ce que mon look soit au top de la tendance et tout. De toute façon, en ancienne fashion victim, j'peux vous dire qu'un jeans et un pull ça passe rarement de mode. "J'ai pas grand chose à raconter non plus à vrai dire, à part que je me suis acheté une nouvelle montre, que j'ai failli me taper une probable propriétaire de chihuahua, et..." il fait une pause "Et que j'ai pas de bleu sur le cul ?" hu. Forcément j'ai cherché sa montre des yeux, et ma pauvre fille. Il achète pas ses montres chez le chinois. Pour vous dire, mes 200$ doivent pas suffire à lui acheter sa montre voyez. Mais faut avouer qu'elle est grave grave belle, y a pas à dire. Elle vaut son prix, pour ceux qui peuvent l'acheter. Bon après, pour Marisol, à part le fait qu'elle ait peut-être un chihuahua et qu'elle soit apparemment pas trop intéressante, elle avait l'air plutôt bien foutue. Enfin remarque, si jamais il se serait fait chier au lit autant que tout à l'heure, le fait qu'elle soit faite comme un Ange Victoria's Secret ou pas, il aurait peut-être pas vu la différence. Non mais parce que j'vous dis, si la personne en face de vous est canon mais que vous vous ennuyez une fois à oilp, ben autant prendre un moche qui sait faire. Au pire t'éteins la lumière et tu fermes les yeux, si t'es vraiment décidé à t'envoyer en l'air.

- Ta montre a vraiment, vraiment la classe, je fais en la pointant du doigt. Au pire, peut-être que Marisol avait pas emmené son chihuahua à l'hôtel, donc bon. T'as un tapis de douche ? C'est certainement pour ça. Et si jamais t'en as pas, investis, vraiment, c'est un conseil d'amie. Parce que quand tu te casses la gueule ça fait vraiment mal, je continue en hochant la tête. Enfin il s'en fout sûrement des tapis de bain hu. C'est quoi la marque de ta montre ? je demande.

Oui parce que bon, depuis tout à l'heure je mate. La montre, pas Ryry. Pas que la montre soit plus canon que Face-de-bg, non. Disons juste que la bestiole va bien avec le maître quoi. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 29 Déc - 1:40

C'est quand je vois à quel point je peux me salir comme un con parfois, que je me rappelle à quel point ma maison est cool. Elle est simple, mais fonctionnelle. Je sais qu'en rentrant chez moi ce soir, je foutrai mon jean à la machine, je me promènerai probablement en caleçon oklm en buvant un thé vert pendant une heure ou deux, et juste avant d'aller dormir, mon jean sera déjà propre et sec, prêt à être rangé dans le dressing. Donc en fin de compte, c'est vrai que c'est con de vouloir déménager. Si je vivais sur SoMa ou Haight-Ashbury, forcément je serais plus proche de l'université et de l'ambiance du centre ville, mais ce serait pas franchement le même confort quoi. Et même si elle me rappelle pas toujours de super bons souvenirs, ben j'y suis quand même fichtrement bien dans cette maison. "Merde, désolée, j'te jure que je fais pas exprès de me casser la gueule à chaque fois" s'excuse Frankie. Ofh, j'en suis plus à ça près, j'ai élevé deux gamins j'te rappelle, les tâches de bave ou d'autres substances dont je tairai le nom, ça me connait, alors c'est pas une ou deux gouttes de bière qui vont m'affoler hein. Enfin, pas sûr qu'elle soit au courant du fait que je sois papa, en fait. Et je fais probablement déjà assez vieux comme ça, alors on va passer outre ce détail. T'inquiète, rappelle moi juste de ne rien boire la prochaine fois qu'on se voit, je réponds sur le ton de la plaisanterie. Si tant est qu'on se revoie un jour. Mais bon, comme on dit, jamais deux sans trois.

"Ta montre a vraiment, vraiment la classe" me complimente-t-elle. Ah merci, j'avoue que je l'aime assez beaucoup. Je me suis fait plaisir, j'ai plus franchement de cadeaux à offrir à qui que ce soit, alors autant dépenser mon fric dans des choses que j'aime hein. "Au pire, peut-être que Marisol avait pas emmené son chihuahua à l'hôtel, donc bon. T'as un tapis de douche ? C'est certainement pour ça. Et si jamais t'en as pas, investis, vraiment, c'est un conseil d'amie. Parce que quand tu te casses la gueule ça fait vraiment mal." Aaah, ne parlons plus de Sofia pour ce soir, ni même de son potentiel chihuahua ou autres conneries en rapport avec elle. Enfin c'est moi qui ai à nouveau ramené le sujet sur la table ducon, pas étonnant qu'on en parle si je la mentionne régulièrement. Enfin, elle avait l'air intéressante, le fait est qu'elle ne l'était finalement pas, et que j'ai niqué une partie de ma soirée inutilement. Ce sont des choses qui arrivent. Et puisque Frances se met soudainement à me parler de tapis de douche, j'en conclue forcément qu'elle s'est fait son bleu sur le cul en glissant dans sa douche. Ça doit faire mal, uh. J'ai pas trop ce souci là chez moi. Le sol de la douche italienne est à moitié anti-dérapant, du coup pas de risque de se faire trop mal. Ça pourrait m'arriver dans la baignoire cela dit, mais vu à quelle fréquence je me fais couler des bains, ça risque pas de m'arriver de sitôt... Oh tiens, je vais me faire un bain en rentrant moi. Tu m'étonnes, ouais, ça doit pas être très agréable, je commence en me moquant à moitié d'elle, imaginant la scène en même temps. J'ai encore jamais glissé dans ma douche perso, c'est assez sécurisé de ce côté-là, j'ajoute. Enfin je pense que le jour où je me viande sur de l'anti-dérapant, je me fais bien bien mal aussi quoi. Surtout à l'égo, avouons-le. Mais bon. Je proposerais bien à Frankie de venir tester la douche chez moi comme j'ai testé son canapé, mais ça ferait tout de suite vieux pervers voyeur. Pas top top.

"C'est quoi la marque de ta montre ?" Je vois Frankie qui louche à moitié sur mon nouveau bracelet, c'est flatteur. C'est vrai qu'elle est cool. J'y jette un œil bref avant de répondre, léger sourire fier aux lèvres. C'est une Diesel, j'explique. J'me suis fait un cadeau de Noël avant l'heure ! Mon dieu, comment mon Noël va être triste cette année. J'aurai pas mes gosses, j'aurai pas ma femme, et mes parents vont rendre visite à mon frère aux Pays-Bas et je pourrai pas les rejoindre à cause d'une surcharge de boulot. Bah, je préfère même pas y penser tiens. Pour me vider la tête, j'avale cul-sec le fond de ma bière. C'est pas comme s'il en restait la moitié, une ou deux gorgées tout au plus. Tu veux autre chose ?, je demande à Frances au lieu de commander pour moi tout seul comme un sagouin.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 29 Déc - 12:30

"T'inquiète, rappelle moi juste de ne rien boire la prochaine fois qu'on se voit" répond Ryry. Bon, avouons que les chances qu'on se recroise sont minces. A part si je pousse de nouveau la chansonnette ici et que Nick ne me paie toujours pas, et encore, c'est si Ryry est un client régulier. Ou alors si je retourne à une soirée avec Jaja et les gens riches, là il est possible qu'on se recroise. Sachant que tant que je vends du popcorn à des gosses ou des moins gosses, j'ai pas trop le temps de chanter, à part si je prends des vacances. Et que j'accompagnerai certainement plus Jaja à une soirée comme ça. Juste parce qu'ils ont pas de bière et qu'on peut pas y aller en sarouel si l'envie nous prend. Mais on sait jamais, si ça se trouve dans deux mois, alors qu'on ira acheter notre nouveau frigo avec Ez on trouvera Ryry en train de s'acheter une cuisine entière. Oui, on a pas trop le même budget hu.

- J'essaierai d'y penser. Je promets rien, si jamais j'peux lui faire enlever sa chemise hein. En tout bien tout honneur évidemment.

Je dis plus ou moins que je me suis cassée la gueule dans la douche, et lui il se fout bien de moi. Bon, j'dois avouer que moi aussi, si quelqu'un me racontait ça, je me roulerais par terre tellement je trouverais ça drôle. Mais ça fait vraiment mal, et sur le coup tu ris pas beaucoup hu. T'as limite la larmichette à l'oeil huhu. Non mais j'me suis explosée la hanche, pour de vrai. J'ai pas pu me coucher sur le côté gauche pendant au moins 2 jours, c'est pas une blague. Du coup, aujourd'hui, je fais hyper gaffe en sortant de la douche, je m'accroche aux parois comme une malade. Il m'arrive de glisser, mais je me casse plus la gueule hu. "J'ai encore jamais glissé dans ma douche perso, c'est assez sécurisé de ce côté-là" il ajoute après s'être foutu de moi. Il doit avoir 50 tapis de douche, peut-être bien.

- Non mais ris, mais si un jour tu te retrouves dans une douche où tu glisses et que tu te casses la gueule, tu feras moins le malin Ryry, tu verras, je le menace plus ou moins en rattrapant ma bière. C'est quoi la marque de ton tapis de douche ? Parce que je crois que je vais demander ça à mon anniversaire, à mon coloc. J'ai vraiment pas envie de me vautrer comme une merde une autre fois, j'vais finir par devenir bleu schtroumpf sinon, je termine en faisant la moue.

Au moins ça fera une idée pour Ez, si jamais il en a pas. D'ailleurs faut que je pense à aller acheter mes cadeaux de Noël moi. Non mais parce que tous les ans je m'y prends 2 jours à l'avance, alors soit je dois faire toutes les boutiques de San Francisco pour trouver un truc parce qu'il en reste nulle part, soit je paie très chère la livraison pour que ce soit là à temps. Alors là faut que je me dépêche. Lundi prochain je vais acheter les cadeaux de Noël, faut que je le note dans mon téléphone. "C'est une Diesel. J'me suis fait un cadeau de Noël avant l'heure !" Je retiens ma mâchoire. Non mais parce que Diesel ça coûte un bras. Du coup tu l'as plus pour y mettre une montre. ... On passera cette blague merdique. Enfin c'est un beau cadeau de Noël, quand même. Très beau très beau même.

- Eh ben t'as bien fait, se priver d'un bijou pareil ç'aurait été dommage.

Et pis c'est bien de se faire des cadeaux des fois. Au moins t'es sûr de pas décevoir. Non mais parce que faut dire que quand tu fais un cadeau et que ça plaît pas, c'est le truc le plus horrible quoi hu. Tu t'es fait chier à le trouver, ça t'a coûté cher, et finalement, les gens sont "ah... ouais... merci...". Non, c'est pas cool. Cache au moins le fait que ça te plaît pas et revends le après, mais joue la comédie au moins devant la personne qui te l'offre voyons. Non mais c'est quand même pas cool de le revendre après. J'ai gardé un tas de pulls dégueu que ma grand-mère m'avait offert. Même que je les ai portés. Pas souvent. Juste quand elle venait en fait, mais voilà. "Tu veux autre chose ?" me demande Ryry. J'ai pas envie d'abuser de lui plus, parce que j'aime pas ça, mais dans un sens, si je prends rien, ça fait genre 'Allez salut j'me casse' alors qu'entre nous, moi j'veux bien rester à taper la causette, j'ai rien de mieux à faire de toute façon. A part de faire à manger pour ce soir. Non, même sous la torture je laisse pas la cuisine à Ez. Bon et puis il va à nouveau rouler des yeux si jamais je dis quoi que ce soit. Bon bon bon. Je lui ferai un gros câlin en sortant hu. Oui on est d'accord ça vaut rien. Mais moi j'aime les câlins, et personne n'a jamais assez de câlins. Câlins câlins câlins.

- J'veux bien la même chose, mais j'te jure que je te fais un câlin en sortant d'ici.

Je peux le dire maintenant, je l'ai déjà fait, il me prendra pas pour une débile. Bon maintenant faut pas qu'il se barre en courant quand on sort, évidemment, maintenant qu'il est prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mer 4 Jan - 23:17

"Non mais ris, mais si un jour tu te retrouves dans une douche où tu glisses et que tu te casses la gueule, tu feras moins le malin Ryry, tu verras" me menace Frankie. Moui bon d'accord, c'est vrai que ça fait mal ces conneries. Je me rappelle d'une fois surtout où j'avais bien douillé. Ça devait être y a quasiment vingt-cinq ans mais je m'en rappelle encore tellement c'était l'horreur. J'avais glissé comme un con après mon bain - parce que les bains c'était ma vie - et je m'étais bouffé le bord de la baignoire. Dans les dents, oui. C'était un tout petit peu douloureux, vraiment rien. C'est à peine comme ça que j'ai perdu deux de mes dernières dents de lait, il me semble. Rien de bien grave quoi. Au contraire, j'avais eu droit à deux passages de la petite souris, je pesais dans le game. Après, être tombé sur le cul, ça a dû m'arriver une fois ou deux aussi je pense, mais ça m'a pas autant marqué. J'en ai pas perdu mon coccyx quoi. "C'est quoi la marque de ton tapis de douche ? Parce que je crois que je vais demander ça à mon anniversaire, à mon coloc. J'ai vraiment pas envie de me vautrer comme une merde une autre fois, j'vais finir par devenir bleu schtroumpf sinon" ajoute-t-elle. Ah, c'est bientôt son anniversaire ? A moins qu'elle ait le temps de patienter jusqu'à juillet prochain pour avoir un tapis de douche m'enfin, ce serait quand même vachement dangereux entre temps, la pauvre. Ah j'ai pas de tapis de douche désolé, c'est un sol anti-dérapant. C'est bien pratique quand tu rentres chez toi bourré et que t'as envie de te foutre sous l'eau pour désoûler sans prendre le risque de te casser la gueule. Ça sent le vécu ça Ryry. Et puis c'est un truc de vieux de recevoir un tapis de douche pour son anniversaire, demande lui un truc plus cool genre, j'sais pas, un pull tricoté pour ton chat, j'ajoute. Vraiment, j'ai rien trouvé de mieux ? Remarque, au moins son chat aura pas froid. Un bavoir pour son chien aussi, ça peut être un bon investissement.

"Eh ben t'as bien fait, se priver d'un bijou pareil ç'aurait été dommage." C'est vrai c'est vrai. Non je l'aime bien cette petite montre. Elle fait pas trop bling-bling, y a moyen que je la porte pour bosser autant que pour sortir, alors c'est cool. Et puis j'aime bien m'offrir des cadeaux, on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Suffit de voir mes voitures, si c'était mon ex-femme qui avait choisi on se serait retrouvés avec un SUV familial, pas trop mon kiff. C'est ce qu'elle a maintenant d'ailleurs, quand j'y pense. C'est ça d'être déjà vieux dans sa tête. Un peu plus et elle va commencer à offrir des tapis de douche aux gamins.

Je crois que Frankie hésite à accepter une autre bière. Elle a pas intérêt à me refaire le même coup que tout à l'heure hein. "J'veux bien la même chose, mais j'te jure que je te fais un câlin en sortant d'ici." Ah ben voilà, cool. En plus j'ai gagné un câlin les gars, yay. Moi ça me va, je réponds l'air enjoué. Tout content de ne pas avoir à râler pour lui offrir un verre, je souris et commande deux nouvelles bières. Les deux Corona arrivent aussitôt, je trinque et avale une première gorgée. La mousse de la bière, j'adore. Et c'est quand au fait ton anniversaire, du coup ?, je demande en reposant la bouteille. Sait-on jamais, ça peut être cool de marquer le coup si c'est dans pas longtemps.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 5 Jan - 18:37

« Ah j'ai pas de tapis de douche désolé, c'est un sol anti-dérapant. » Ah oui d'accord hu. Oui bon. Nous on a pas fait notre douche, et j'crois pas que si on allait voir le proprio 'wsh change la douche Michel stp' il serait d'accord voyez. « C'est bien pratique quand tu rentres chez toi bourré et que t'as envie de te foutre sous l'eau pour désoûler sans prendre le risque de te casser la gueule. » Ah bah tiens huhu. Ryry, faut pas boire la veille du boulot, c'est mal, très mal. Enfin je sais pas si c'est ça, mais je sais que si ça arrive c'est la meilleure solution pour être à peu près frais le lendemain. Quand j'faisais ma meuf rebelle au lycée, avant de partir en pension, on buvait comme des trous le lundi soir par exemple, et on se passait sous l'eau froide vers 6h du matin, pour embaucher à 8h. J'vous dis pas la gueule que j'avais, dans mon uniforme de la veille, mes cheveux c'était Hagrid, heureusement je les attachais sinon ouh, avec mon mascara qu'avait moitié dégouliné sous l'eau. Non mais maintenant j'suis une sainte limite, à côté de comment j'agissais quand j'étais ado hein. Bon une sainte qu'a des relations sexuelles et qui grimpe sur le comptoir d'un bar pour réclamer ses 200$ mais une sainte quand même. « Et puis c'est un truc de vieux de recevoir un tapis de douche pour son anniversaire, demande lui un truc plus cool genre, j'sais pas, un pull tricoté pour ton chat » Oh Artie apprécie pas les fringues hein. Ma tante une fois, elle a voulu lui acheter un anorak – pourquoi je ne sais pas, elle avait pas dû bouffer les bons champis à midi – et franchement, il avait pas apprécié du tout. Déjà il avait couru dans tout l'appart, en essayant de se débarrasser du truc quoi, et après il miaulait comme si on voulait l'égorger. Du coup j'ai pas insisté.

- C'est quand la dernière fois où t'as décuvé sans te casser la gueule ? Je demande comme ça, histoire qu'il pense pas passer pour un innocent en sortant un truc comme ça. Ouais ben c'est peut-être un cadeau de vieux, mais si tu voyais mes fesses tu voudrais m'en offrir un aussi. Enfin si tu voyais le bleu quoi. Ou si t'avais le même. Bref. Et pis Artie aime pas trop les fringues, je finis en haussant les épaules.

Bon et Ryry est ok pour le câlin contre la bière. Enfin, il a toujours le temps de me faire un pied-de-nez et de prendre ses jambes à son cou. Moi, voyez, je serais du genre à me balader avec une pancarte « free hugs » parce que les câlins c'est la vie. Mais ça j'en ai déjà parlé. Je remercie Ryan pour la bière une fois arrivée, avant qu'il ne me demande quand est-ce que je fête mon anniversaire.

- Le 24 décembre. J'aurai 22 ans. J'vais passer pour un bébé hu. C'est vraiment naze d'être née la veille de Noël, parce que tu dois attendre un an pour avoir les deux meilleurs moments de l'année quand t'es un gosse, je reprends. Après quand t'es adulte tu te rends compte que c'est plus économique, t'as pas à acheter deux fois plus de bière, et tu te tapes qu'une seule cuite si jamais. Mes neurones doivent mieux se porter du coup, enfin je suppose. Et pis au moins j'suis sûre que j'ai pas à risquer de me casser la gueule dans la douche pour dessoûler vu que le 25 on bosse pas, je fais avant de boire une ou deux gorgées.

Genre oui, c'est devenu un avantage d'être née le 24.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 12 Jan - 13:13

"C'est quand la dernière fois où t'as décuvé sans te casser la gueule ?" Ah, bonne question tiens. Non, en vrai, je sais me tenir maintenant quand je bois. Ça n'a pas toujours été le cas, mais maintenant je fais attention. Y a encore quelques années, je me permettais de sortir avec mes potes au bar pour me cuiter jusqu'à oublier une bonne partie de ma soirée, mais je suis trop vieux pour ça maintenant. Enfin, c'est surtout que j'ai trop de responsabilités. Faut dire que j'ai déjà croisé quelques uns de mes étudiants, bonjours la crédibilité après ça. Maintenant ça va, je bois toujours un peu - beaucoup parfois - mais j'évite de finir ivre mort. Faut dire que c'est pas non plus super sexy donc bon. "Ouais ben c'est peut-être un cadeau de vieux, mais si tu voyais mes fesses tu voudrais m'en offrir un aussi. Enfin si tu voyais le bleu quoi. Ou si t'avais le même. Bref. Et pis Artie aime pas trop les fringues" ajoute-t-elle. Ah ben montre-moi ce bleu si tu y tiens, au diable la pudeur on n'est plus à ça près. M'enfin je sais à quel point c'est douloureux, je me renseignerai sur les prix des tapis de douche en rentrant, c'est vrai que ça peut lui être utile. Je veux bien te croire ouais, je réponds en pouffant. C'est dommage pour Artie, il aurait été parfait avec un pyjama. Et pour te répondre, la dernière fois que j'ai décuvé sans me casser la gueule, ça doit remonter au weekend dernier. J'ai appris à tenir debout récemment, j'en suis pas peu fier, j'ajoute le sourire aux lèvres tout en dansant des sourcils. Ryan l'homme raisonnable. J'avoue aussi que c'est chaud de se bourrer intensivement la gueule en pleine semaine, quand on a un cours magistral à donner le lendemain à la première heure avec une gueule de bois digne des plus grands sasoubaobabs on fait pas le malin quoi. Par contre les weekends, je me fais plaisir du coup. Avec modération bien sûr.

"Le 24 décembre. J'aurai 22 ans." Qu.. Ah ? Heureusement que j'ai posé ma bière avant qu'elle me dise ça, si j'étais en train de boire j'aurais probablement avalé de travers. Je savais bien qu'elle avait pas franchement mon âge, mais là, vingt-deux ans, ça me fout quand même un sympatoche coup de vieux quoi, on a quelque chose comme douze ou treize ans d'écart en fait. Inconsciemment, je me pince les lèvres, un peu emmerdé, mais fais mine de ne pas trop tilter sur son âge et écoute attentivement la suite de sa réponse. M'enfin, compliqué quoi, elle pourrait très clairement être une de mes étudiantes.. Oh et puis ça va hein, elle a bientôt vingt-deux ans, elle est majeure, vaccinée et libre de ses actes. Et si elle voulait absolument pas se coltiner un trentenaire qui s'entretient, elle se serait barrée depuis bien longtemps. Au lieu de ça, elle préfère débattre sur les côtés positifs et négatifs à être née un 24 décembre. Tiens c'est vrai ça, j'ai tellement bugué sur son âge que j'ai pas vraiment remarqué que le 24 décembre, c'est la veille de Noël. C'est très bientôt d'ailleurs. Ce serait cool de marquer le coup. Et comme ça tu vois tous tes proches d'un coup une fois par an, et ensuite t'es tranquille. C'est le bon plan ça, dit le gars qui se lamente sur son sort parce qu'il va passer son Noël tout seul. Ryan l'homme contradictoire.

Je laisse un petit silence après ça, pendant lequel j'avale une gorgée de bière. Puis, je relève la tête, petit sourire en coin en direction de Frances. Honnêtement je pensais que t'avais quelque chose comme 24 ou 25 ans, ça me fait un coup de vieux du coup, je finis par avouer malgré tout, l'air un peu gêné. Non mais vaut mieux prévenir quoi, si ça se trouve je fais plus jeune que mon âge et elle se méprend aussi, on sait jamais.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Jeu 12 Jan - 18:01

"Je veux bien te croire ouais" Crois-moi Ryry, crois-moi. "C'est dommage pour Artie, il aurait été parfait avec un pyjama." Ah ça c'est une certitude. Bon, ça l'aurait peut-être un peu boudiné quand même. Oui, parce que bon, Artie il mange beaucoup, mais le seul sport qu'il fait c'est canapé-gamelle-canapé-balcon du voisin-canapé, à peu de chose près vous voyez, alors forcément il accumule le gras. Pour l'année 2017, je prends comme résolution de faire du sport et d'emmener Artie courir avec moi. ... Non, ça n'arrivera jamais. Le peu de fois où j'ai pris de bonnes résolutions, jamais je ne les ai tenues, donc j'ai fini par abandonner hein. Ben oui, ça sert à rien. "Et pour te répondre, la dernière fois que j'ai décuvé sans me casser la gueule, ça doit remonter au weekend dernier. J'ai appris à tenir debout récemment, j'en suis pas peu fier" il finit en faisant danser ses sourcils. La danse des sourcils, c'est la classe. Enfin, au-delà de ça.

- En même temps, c'est un peu de la triche, avec ton sol anti-dérapant. Moi j'vais t'inviter dans ma douche, et on verra si t'oublies pas comment tenir debout. Dansera des sourcils qui dansera des sourcils le dernier, je continue, pas vraiment sûre de ce que je viens de dire. Enfin dans ma douche ou dans une autre hein, je m'en fous. ... Enfin non, c'est pas ce que je veux dire. Je veux dire, eumh. Tu vois quoi, hein, je termine en agitant ma main.

Faut que j'arrête un truc moi. Ou que je commence justement. J'vais me trouver un dealer, et dans un mois je vous dis si mon état s'est amélioré. Y a très peu de chances, soyons objectifs. Quoique, pour que ça s'améliore faudrait que j'ouvre pas la bouche en fait hu. Si je parlais pas j'éviterais tout ça. Mais c'est plus fort que moi, j'aime parler. Je parle tout le temps. A part tôt le matin, là, évidemment. Disons que je respecte les gens, parce que sinon je pourrais parler dès le matin, hein. Bon pas sûre que je parle très clairement, mais je pourrais.

Ryry il a fait une drôle de tête j'ai l'impression, quand j'ai lâché que j'allais avoir 22 ans huhu. Je suis jeune ouais. Un bébé. Vous inquiétez pas, je fais mes nuits et je suis propre. Hu. C'était nul ouais. Enfin, ça m'a pas empêchée de continuer sur ma lancée des avantages et inconvénients d'être née la veille de Noël. "Et comme ça tu vois tous tes proches d'un coup une fois par an, et ensuite t'es tranquille. C'est le bon plan ça" commente Ryan. Et moi je peux qu'acquiescer. Enfin bon, entre nous, j'ai pas vu mes parents depuis 2 ans maintenant - 2 ans et demi je crois même - et puis ça me manque pas tant que ça. Faut dire que quand tu te trimballes une mère qui fait que te reprendre h24 et qui te colle au cul, ben ça va pas te manquer. Ce qui me manque c'est mes frères et soeurs. J'ai surtout des nouvelles de Mary et Raph. Bon et Madeleine si vous considérez que son faire-part de mariage c'est des nouvelles évidemment. Oui, elle a 21 ans et elle va se marier. Moi aussi ça me donne envie de déprimer. Elle finira comme maman. Et c'est pas beau à voir.

- Ou tu les vois pas du tout, j'échappe en haussant les épaules, rattrapant ma bière.

"Honnêtement je pensais que t'avais quelque chose comme 24 ou 25 ans, ça me fait un coup de vieux du coup" dit Ryry après un silence. Oh bah. Faut pas se sentir vieux voyons. Et pis il a quel âge après tout ? A vu de nez, il doit avoir quoi, 10 ans peut-être, de plus que moi ? Et encore, c'est c'qui doit y avoir de noté sur sa carte d'identité, parce que il est loin d'avoir l'air vieux. Enfin il agit pas comme un vieux. Enfin comme un vieux, il est pas vieux. La trentaine c'est pas être vieux. Et pis même si t'as plus de 80 ans, mais que t'es jeune dans ta tête, tu perdras facile quelques années. Alors honnêtement. L'état d'esprit c'est important. Et pis c'est pas comme s'il était décrépi, oula non. Du peu que j'en ai vu - ses abdos, par exemple hein - eh ben. Eh ben ouais. Si tous les vieux étaient comme ça, ben j'peux vous dire que ce serait en maison de retraite que j'irais passer mes soirées. Enfin, il a pas l'âge d'aller là-bas, mais vous comprenez l'image quoi. Comme dirait ma tante Emily, les hommes c'est comme le vin, ça se bonifie avec l'âge - j'crois que c'est ça ouais. Faut avouer que les meufs, quand elles vieillissent t'as tout qui tombe : les eins, le cul, le visage. Bon, évidemment, les hommes aussi hein, ils échappent pas à la loi de la gravité, mais généralement, ils vont être mieux un peu plus vieux que quand ils étaient jeunes. Et là si j'avais pas 21 ans vous penseriez que j'en ai 55. Ouioui.

- Oh mais faut pas hein. Crois-moi, faut pas que tu te fasses de soucis. Comme on dit, les rides c'est sexy. ... Attends, j'insinue pas que t'as des rides hein, non, au contraire, pas du tout. Mais attention, ça veut pas dire que t'es pas- Tu t'enfonces clairement Frances là. T'en fais pas Ryry, je lâche finalement en préférant boire un coup.

Non mais j'ai besoin de personne pour me foutre dans l'embarras hu. On pourrait appeler ça un don, si c'était une bonne chose huhu. Je suis pas un papanana pour rien quoi. Je mérite bien mon surnom, y a pas de doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mer 18 Jan - 1:01

"En même temps, c'est un peu de la triche, avec ton sol anti-dérapant. Moi j'vais t'inviter dans ma douche, et on verra si t'oublies pas comment tenir debout. Dansera des sourcils qui dansera des sourcils le dernier" C'est une invitation ? Ah oui oui, ça en a tout l'air. Enfin, connaissant Frances, c'est probablement aussi juste de la maladresse. Sauf que je peux me permettre de dire que je ne connais pas Frances. C'est seulement la deuxième fois que je la croise, donc bon, je peux considérer ça comme une invitation. Je me mets à la regarder d'un air à la fois intrigué et amusé par ce qu'elle raconte encore, et elle continue : "Enfin dans ma douche ou dans une autre hein, je m'en fous. ... Enfin non, c'est pas ce que je veux dire. Je veux dire, eumh. Tu vois quoi, hein." Je vais réellement finir par croire qu'elle pense à autre chose qu'à son sol de douche qui dérape mh. Je me retiens de rire et laisse au passage un petit silence s'installer, alors que je continue à la regarder, l'air moqueur. Je vois pas trop non, explique, je réponds simplement. Allez, embarrassons la jeune Frankie, c'est marrant.

Jeune Frankie, c'est le mot. Ou vieux Ryry, c'est au choix. Jeune Frankie qui, au passage, a pas l'air extrêmement proche de sa famille, vu ce qu'elle me répond quand je vante les mérites d'être né la veille de Noël. "Ou tu les vois pas du tout" dit-elle. J'espère que j'ai pas fait une boulette moi, si ça se trouve elle a plus de famille, ou elle en a jamais eu, enfin je sais pas. M'enfin elle a pas l'air de grandement se vexer, alors je suppose juste que c'est une jeune femme indépendante qui peut se permettre de ne pas voir ses proches pendant pas mal de temps. Enfin toujours est-il que, si je comprends bien, ni elle ni moi n'allons voir notre famille ce Noël et ça, c'est pas la joie. Pour moi en tout cas. J'ai du mal à me faire à l'idée que je verrai même pas mes gosses. Ni mon frère, ni personne en fait. Mais bon, parfois faut juste savoir être indépendant et accepter de ne pas voir sa famille quand on veut. Mouais, je réponds juste, songeur, et imite Frankie en attrapant ma bière à mon tour. Dans le doute, quand je rentrerai chez moi je vérifierai les vols de dernière minute pour les Pays-Bas. On sait jamais, c'est pas quelques piles de copies d'exams qui vont me niquer un Noël avec mes proches.

"Oh mais faut pas hein. Crois-moi, faut pas que tu te fasses de soucis. Comme on dit, les rides c'est sexy. ... Attends, j'insinue pas que t'as des rides hein, non, au contraire, pas du tout. Mais attention, ça veut pas dire que t'es pas-" Ah ben voilà que Frankie s'enfonce encore. C'est tellement marrant à voir. Je dois lui faire de l'effet huhu. Le charme du trentenaire bien entretenu, ça en trouble plus d'une, lololol. Et heureusement que j'ai pas trop de rides hein, j'ai pas encore cinquante piges. Et puis vu le prix que me coûte ma crème anti-rides, y a intérêt que je garde une peau de bébé jusqu'à ma retraite. Au moins. "T'en fais pas Ryry" ajoute-t-elle avant d'avaler une gorgée de bière pour se sortir de la mouise. Merci pour le compliment implicite en tout cas, t'es pas mal non plus tu sais, je commente dans un éclat de rire. Faut croire que les quelques bières en plus des quelques verres que j'ai bus avec Sofia commencent à me taper un peu, m'enfin. J'avale une gorgée de bière moi aussi, l'air de rien. Mais tu verras quand t'auras mon âge et que tu feras ami-ami avec des gens plus jeunes, à quel point ça fout des rides d'un coup, j'ajoute. Mh, cette réflexion aussi, me fout des rides. On dirait qu'un vieux sage nostalgique a parlé. Ce qui est un peu le cas en soi, avouons-le. Et faire ce genre de remarque, ça aide pas non plus à se rajeunir putain, je termine en me foutant de ma propre gueule. Je crois que la galérienne Frankie commence à déteindre sur moi là.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Mer 18 Jan - 19:20

Plus je m'enfonce plus Ryry doit rire très fort dans sa tête. J'me rends compte qu'j'suis un cas dans mon domaine, hein, je sais bien, mieux vaut être objectif que de se voiler la face. Et là-dessus, je pensais que Face-de-bg allait acquiescer comme toute personne normale le ferait en face d'une dégénérée pareille mais non, du tout. J'espérais surtout ne pas avoir à expliquer, parce que je suis pas très douée pour ça, comme vous avez pu le remarquer hu. "Je vois pas trop non, explique" qu'il me dit après un silence, à m'observer avec son air de 'je-me-fous-bien-de-toi'. Alors forcément, j'me sens bien con sur le coup.

- Eh ben euh. Réfléchis bien Frances. Eh ben je voulais dire qu'il faudrait voir dans une douche sans sol anti-dérapant si tu tenais debout tout pareil quoi. Et pis j'ai dit la mienne parce que c'est la première qui m'est venue voilà. Après ça peut être chez ta voisine si elle a pas une douche avec un sol anti-dérapant, ou chez ton cousin ou je sais pas.

Je m'applaudirais presque là huhu. C'est incroyable. Ah j'suis fière de moi. Comme quoi même les cas les plus désespérés sont pas sans espoir. De coup j'adresse un grand sourire à Ryry, bien contente d'avoir réussi à pas m'emmêler les pattes dans mes explications. Et en plus y avait pas de sous-entendus chelous. Croyez-moi, la plupart du temps quand j'en fais, c'est totalement innocent. C'est comme la dernière fois quand j'lui ai dit de venir tester le canapé. La manière dont j'ai proposé ça ça faisait moitié sexuel, mais pas du tout hu. J'lui proposais juste de monter quoi, en tout bien tout honneur vous voyez ? Après, j'ai de drôle de façon de m'exprimer, et j'oublie souvent que les gens que je rencontre sont pas forcément habitués. Et c'est souvent pour ça que les gens se foutent de moi ou sont effrayés, uiui. Bon, la bonne chose c'est que ça a pas dérangé Ryry, j'suis sûre qu'il se marre bien d'ailleurs, avec mes expressions bizarres.

On passe rapidement l'épisode Noël en famille. Faut dire que c'est bien beau ça, surtout quand on voit ce qu'ils font dans les séries et tout, ou dans les téléfilms qu'ils passent à cette époque de l'année. Genre la famille bien unie, bien nombreuse, qu'a bien des sous pour s'empiffrer toute la soirée, dans une maison typiquement de chez nous, y a de la neige, des musiques de Noël et tout ça. Chez nous t'as peut-être une maison bien cliché américain, t'as peut-être des musiques de Noël, et une famille nombreuse. Unie c'est si t'as de la chance, les sous aussi, et la neige, pas vraiment. T'iras pas faire un bonhomme de neige en Californie quoi. A part si t'achètes de la neige artificielle, et encore faut que ça tienne quoi. Et j'imagine pas le fric que ça coûte. En gros, Noël c'est pas merveilleux pour au moins 80% de la population j'suis sûre. Noël en famille s'entend. Moi passer Noël à l'appart avec les papananas, c'est le meilleur truc qui pouvait m'arriver par exemple. Enfin bon, assez parlé de Noël. Faut pas que j'oublie d'aller acheter les cadeaux.

Et bien évidemment, encore une fois, Ryry il se fout de moi hu. Alors que limite je commence à me ratatiner avec toutes mes gaffes là. Non mais à ce rythme là dans cinq minutes je l'appelle Face-de-bg, et dans dix je lui avoue que j'ai maté ses abdos sur le parking de la boat party. Ou alors l'inverse. Je sais pas lequel serait le plus horrible. Ils sont certainement à égalité. Si on peut éviter, parce que là j'serais vraiment mal je pense. Alors bon, le ridicule ne tue pas mais ça peut être très très gênant quand même parfois. "Merci pour le compliment implicite en tout cas, t'es pas mal non plus tu sais" Ah. Oh. Pas habituée aux compliments la Frankie hu. Non mais c'est certainement parce que j'suis habillée comme une Francesca, ça arrange la chose vous voyez. En mode pyjama avec mon short de basket et mon grand tee-shirt d'obèse, j'pense que la chose ne traverse pas l'esprit. Oui j'suis glamour quand je dors. En même temps je dors, alors j'vais pas me fringuer avec des trucs à fanfreluches hein. Et pis j'ai personne à qui plaire, Artie me connaît depuis assez longtemps pour me voir les cheveux emmêlés, la trace de l'oreiller sur la joue et les yeux collés. Et honnêtement, tant que je lui sers à manger le matin, je pourrais bien être nue et poilue qu'il s'en foutrait bien. Après j'peux pas me balader toute nue, y a Ez et c'est pas trop mon style non plus, et après j'aime pas les poils sur moi. Tout le monde fait ce qu'il veut, mais sur moi, en tout cas, ça passe pas. Après les femmes à poils elles font ce qu'elles veulent hein, si elles aiment leurs poils, ben tant mieux, j'vais pas leur dire de s'épiler. Enfin, pourquoi on parle de poils déjà ? Ah oui, c'est bon.

- Et encore, tu m'as pas vue toute nue, je lâche sans réfléchir un peu trop confiante sur le coup.

Frances. T'as pas dit ça. C'est pas possible. Mais l'envie soudaine que j'ai de me frapper, vous imaginez pas quoi. Je me racle la gorge, préférant boire un coup. Encore oui. Non mais heureusement que c'est pas de la vodka là, parce qu'au rythme où je bois pour faire passer mes bourdes, j'serais déjà bourrée. Ah mais carrément pétée comme une huître ouais. De toute façon si je continue aussi, j'vais finir par être bien bien. Tant que j'peux dire au taxi l'adresse de l'appart, ça va. Enfin dire clairement surtout. Avec de la chance il va encore se foutre de moi, et j'vais encore me ratatiner hu.

"Mais tu verras quand t'auras mon âge et que tu feras ami-ami avec des gens plus jeunes, à quel point ça fout des rides d'un coup" Non mais on dirait qu'il a 80 ans là huhu. Ryry, voyooons. "Et faire ce genre de remarque, ça aide pas non plus à se rajeunir putain" il finit alors. Ah oui, bon, il s'en est rendu compte. Et moi je ris bien. Allez, à moi de me foutre de lui. J'vais certainement avoir aucune crédibilité et je sais absolument pas jouer la comédie mais soit. Je reprends un air très sérieux - c'est dur, j'vous jure - et fronce les sourcils en me penchant en avant.

- Ah bah oui, t'as raison, t'as les pattes d'oie qui viennent d'apparaître, je fais en pointant le coin de ses yeux. T'as pris 10 ans Ryry, ça y est, je conclue en me redressant pour boire.

L'alcool c'est de l'eau oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Ven 27 Jan - 16:21

Frances finit par se démerder pour me construire une réponse plutôt concluante, m'expliquant que n'importe quelle douche ferait l'affaire tant qu'elle n'a pas de sol dérapant pour que je démontre mes talents d'équilibriste, mais qu'elle prenait l'exemple de la sienne parce que voilà, c'est la sienne quoi. Franchement, ça passe. Enfin, ça passerait presque, si elle finissait pas avec un grand sourire tout fier en mode regarde comment j'ai réussi à me sortir de ta galère" là. Mais c'est pas mal, j'apprécie l'effort. Je me mets à rire silencieusement en roulant un peu des yeux. Je suis pas super super convaincu honnêtement. C'est sûrement que ta douche est particulièrement cool, je réponds sans trop de sous-entendus. Presque sans. Je viendrai tester mon équilibre chez toi un de ces jours dans ce cas, c'est promis, j'ajoute. Sans sous-entendus, je dis.

Je réponds de manière complètement innocente à son pseudo compliment, et voilà que je reçois une réponse à l'opposé complet de ce à quoi je m'attendais. "Et encore, tu m'as pas vue toute nue." QUEL EST LE RAPPORT. Je me demande ce qu'il se passe dans la tête de Frankie parfois. Soit elle essaie vraiment de me faire du rentre-dedans, soit mon retour de compliment a fait un chemin énorme dans son esprit. Va savoir la vérité. M'enfin, c'est très drôle à entendre, et sa réaction l'est encore plus. Même elle, elle est étonnée de ce qu'elle vient de lâcher. Elle se racle la gorge et boit un coup. Moi, j'écarquille un peu les yeux, quand même vachement étonné, et bois à mon tour. Mais qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça moi ?, je demande entre deux rires. Un "ça ne saurait tarder" serait probablement de trop, du coup j'évite de trop parler. Mais si je faisais comme Frankie et que je laissais pas de filtre, je dirais probablement une bonne grosse connerie du genre. Enfin si on continue à boire comme ça justement, ça ne saurait tarder. De parler sans filtre, j'entends. Hein.

Ça y est, le vent vient de tourner, et maintenant c'est à elle de se foutre de ma gueule. Faut dire que je m'aide pas, à parler comme un vieux. Dans un sens j'aime faire plus jeune que mon âge, mais suffit que je commence à me lamenter sur mon sort et c'est fini, je ressemble à un vieux croûton à deux doigts de se plaindre de son lumbago. "Ah bah oui, t'as raison, t'as les pattes d'oie qui viennent d'apparaître" dit-elle en approchant son doigt du coin de mes yeux, l'air plus sérieux que jamais. Hinhin, très drôle. "T'as pris 10 ans Ryry, ça y est" ajoute-t-elle. J'en suis presque à complexer tiens. Mais non, je suis sûr de moi et de mon physique, c'est pas une jeunette aux dents de lait saillantes qui va critiquer mes premières rides eheh. M'en fous, les pattes d'oie c'est sexy, je réponds en prenant une voix suave et en plissant des yeux pour intensifier les creux au coin des yeux. On y croit, on y croit.

A côté, je vois des gens qui se font servir des shooters, ça me donne envie d'en commander. Ils sont sympas en plus ici, le bar fait son propre rhum arrangé et c'est une sacré tuerie. Mon regard alterne entre les shots des voisins et Frankie. Après quelques allers-retours, je finis par craquer. Ça te dit quelques shots ?, je propose finalement. Ça par contre, ça risque de m'achever. Parce que si j'en prends pour nous, c'est pas juste deux quoi, y a tellement de parfums. Non, j'en prends minimum six. Minimum.

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. ✜ -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   Sam 28 Jan - 21:16

Ryry semble pas croire à mes explications de douche. Pourtant c'est la vérité vraie, même si ça peut paraître un peu bizarre comme truc quand même. C'est vrai que si on me proposait de tester mon équilibre dans la douche de quelqu'un, ça me ferait un peu bizarre. Enfin je prendrais pas forcément très au sérieux la personne en face de moi. Faut dire que bon, avec tout ce que je lui raconte le pauvre, il est en droit de se poser des questions. Pourtant j'vous jure que c'est juste que je sais pas parler correctement. Enfin entre nous j'irais certainement pas lui cracher dessus. Faudrait que je sois casée et surtout aveugle pour pas- "C'est sûrement que ta douche est particulièrement cool" qu'il me dit. Ben écoute ouais, ma douche est cool. Enfin, pour le loyer qu'on paie. C'est sûr qu'on est pas sur un modèle à l'italienne, avec jets qui te massent le dos et tout ce qu'on peut prendre en option sur une douche. Michel a fait du bon boulot quand même. Oui, j'appelle notre proprio Michel, parce que je me souviens jamais de son nom, mais je trouve qu'il a une tête à s'appeler Michel, et de toute façon, quand j'ai loué l'appart la première fois ma mère m'avait envoyé des galettes françaises St Michel un truc comme ça, et du coup il a hérité du prénom hein. Oui ma mère m'a envoyé des biscuits, pas un peu de fric ou une table pour meubler mais bien des biscuits. Quand j'vous disais qu'elle m'avait renié c'est la vérité. Elle est jamais venue voir l'appart, et de toute façon, elle ferait certainement la gueule en voyant la tronche de mon coloc. Les tatouages, les piercings, tout ça, ma mère a toujours détesté. Alors Ez qu'en est rempli, vous pensez bien qu'elle le caserait direct dans 'à ne pas approcher de trop près'. Pourtant Ez il a une tête d'ours pas gentil, mais en vrai il est excellent. C'est pas un papanana pour rien. Bref. "Je viendrai tester mon équilibre chez toi un de ces jours dans ce cas, c'est promis." ALLEZ. Et là c'est pas moi qui fait des propositions qui font pas très catho hein. Il se fout certainement bien de moi huhu.

- Tu me préviendras un peu à l'avance, que je prépare les glaçons et tout l'attirail anti-bleu.

J'adresse un sourire à Ryry genre 'non je crois pas à ta victoire' tout en jouant du sourcil. Non mais j'lui souhaite pas en vrai, ça fait vraiment trop mal. En plus quand tu tombes en sortant de la douche, théoriquement t'es à oilp quoi, ou juste couvert avec une serviette. Alors t'as beau gueulé comme un cochon, y a que ta petite personne qui peut te sauver - ou alors t'as 4 ans et c'est ta mère - donc bon c'est pas top. Tu rampes comme une larve, tu te remets debout, et t'as plus qu'à te bouffer les lèvres parce que ça fait grave grave grave mal. En plus ce jour-là y avait ni glaçons ni rien, parce qu'on est très prévoyants dans la maison lolololol.

Et pis forcément, j'oublie encore que Ryry c'est pas mon pote, alors je recommence à sortir des trucs chelous. Moi c'est le genre de trucs que je dis souvent, quand j'vais parler avec des gens que je connais bien ou quoi. Enfin je le sors souvent, quand l'occasion se présente quoi. Sauf que je connais ces gens, alors ils savent bien que c'est une blagounette quoi. Je pourrais très bien le dire à Ivy, et elle se dirait pas 'ouh, elle veut me pécho elle'. Déjà parce que je suis pas intéressée par les filles et ensuite parce qu'elle connaît ma façon de parler, mon humour de merde et mon incapacité à draguer. Ouais alors ça, jamais vous verrez une Frankie en mode allumeuse. Même les poulpes sauraient certainement mieux s'y prendre que moi. J'suis trop allumée et spontanée pour réussir à draguer autre chose qu'une plante verte. C'est pour ça que je cherche pas non plus à essayer. Les mecs que j'ai fréquenté aimaient certainement mon naturel de détraquée. Enfin bon, je crois bien que j'ai surpris Face-de-bg en sortant un truc pareil. Moi aussi je me suis surprise, donc j'imagine pas lui hu. "Mais qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça moi ?" il me demande en se foutant bien de moi après coup. Moi j'suis ratatinée comme une bleue hu.

- Hahaha, que d'humour Frances, t'es drôle
, je fais en prenant une voix grave. Très mauvaise imitation je sais. Non mais vaut mieux rien répondre du tout, t'inquiète, je souffle en reprenant ma voix.

Moi j'me marre bien, en voyant Ryry sûr de lui et de ses "pattes d'oie sexy" comme il dit. Tout en l'observant plisser les yeux, je passe un de mes pieds sous mes fesses. Autant se mettre à l'aise comme à la maison. Et honnêtement, même s'il essaie d'accentuer ses petites rides là, il a pas franchement à se plaindre, il doit avoir une bonne peau parce qu'il est pas ridé de trop. En même temps il est encore jeune vous me direz, et forcément je peux qu'acquiescer. Mais y a des jeunes qu'ont déjà des rides vous savez. Enfin on va pas discuter type de peau hein, y a bien plus intéressant à faire quand même. Et alors que je finis ma bière, je vois le regard de Ryan passer de nos voisins à ma personne. "Ça te dit quelques shots ?"

- Je savais pas que tu voulais tester ton équilibre ce soir, je peux pas t'assurer les glaçons et la pommade anti-bleus, c'est à tes risques et périls maintenant, je le préviens en plaisantant, reposant ma bouteille sur le comptoir.

Non mais j'fais la maline, mais j'vais morfler grave là huhu. J'vais mettre trois heures avant de pouvoir donner correctement l'adresse de l'appart au chauffeur tu vas voir, j'vais pas réussir à parler. Dans le pire des cas je pourrais toujours demander à Ez, contre une autre semaine de ménage hu. Non mais parce que j'suis pas connue non plus pour être une de ces championnes qui peut avaler trois litres d'alcool et me sentir fraîche voyez. Au pire du pire, j'peux toujours demander à Nick sinon, et j'aurai pas de ménage à faire. Et je rigole mais je sais bien que Ryry viendra pas tester la douche de l'appart ce soir. Enfin je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh tiens, bonsoir | Ryan&Frankie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Bryan Ryan
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Gate ::  :: Au Sud :: Mission :: El Rio-