AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Impossible - Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiro A. Kimura
"Le passionné"

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 25

MessageSujet: Mission Impossible - Hiro   Ven 2 Déc - 21:15



  
  
Hiro A. Kimura

  

Qui je suis




QUALITÉ : Joyeux

DÉFAUT : Lâche

QUALITÉ : Soigné

DÉFAUT : Bruyant

QUALITÉ : Généreux

DÉFAUT : Tête en l'air

QUALITÉ : Ouvert d'esprit

DÉFAUT : Dépensier

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Âge : 24 ansDate de naissance : 31 mai 1992Lieu de naissance : TokyoOrientation sexuelle : BiSituation : CélibataireMétier : PhotographeGroupe : Fruit de la passionQuartier d'habitation : Haight-AshburyAvatar : Yamashita Toru


en savoir un peu plus sur moi

  
+ Quelques anecdotes sur ta petite personne

J'ai tendance à fuir les conversations trop importantes ; je suis comme un gosse à Halloween, je passe toute la journée à décorer partout ; je pourrais regarder Harry Potter en boucle, mais je chiale comme une fillette à chaque fois que je vois (attention spoiler) la mort de Sirius ; j'ai pas une bonne mémoire des prénoms ; j'ai un accent français ignoble quand je parle anglais, ça me gonfle ; je suis très embrouillé avec ma famille ; j'ai commencé les études à Toulouse et j'ai continué à Montréal : j'ai abandonné la photo pour la médecine, puis la médecine pour la photo ; j'ai un petit chat gris tigré qui s'appelle Bagheera ; je parle quand je dors ; je suis vegan ; je sifflote à peu près tout le temps mais je chante comme une quiche ; je n'arrive à prononcer correctement ni le nom du quartier où je vais habiter ni le nom de famille de mon coloc de Montréal ; quand je n'arrive pas à exprimer ce que je veux dire, je claque des doigts jusqu'à avoir trouvé les mots justes ; je ne changerais de métier pour rien au monde ; à choisir entre deux trucs, je préfère prendre les deux ; je suis plutôt du genre tout ou rien ; j'adore le thé ; je dois porter des lunettes pour lire mais je les aie en horreur.

  
+ Ce que tu aimes ? Ce que tu détestes ?

J'aime les animaux, mon métier, manger, les fraises, les pommes, le chocolat, les sucreries, pouvoir bouffer tout et n'importe quoi sans grossir, dormir avec mon chat ou avec mon coloc, décorer des muffins, me lever tard, le piano, sortir, boire, fumer, le train, les festivals de métal, voyager, parler, la bière, l'odeur du foin, cuisiner, collectionner les bibelots inutiles, ma voiture, passer le journée en pyjama, le printemps, gagner, me balader, avoir du temps libre, nager et la plage.
Je déteste le froid, la pluie, la téléréalité, Apple, le craquement du parquet au milieu de la nuit, devoir m'habiller pour les grandes occasions, rayer l'écran de mon téléphone, les longs discours, l'idée de devoir me marier un jour, le stress, dormir seul, les taupes, que ma couleur déteigne en rose, les gens à cheval sur la ponctualité, le calme, le café, la pudeur, perdre, le sable, noël et toutes les fêtes de famille, les obligations, les Spice Girls, les poufs, le tofu cramé, les bars bondés et perdre mon temps.

  
+ Depuis quand es-tu à San Francisco ? Pourquoi t'y es-tu installé(e) ?

Des problèmes avec la famille, puisque je les aime tellement voyons. Je cherchais un endroit où repartir, mais j'avais pas le cœur de reposer mes valises à Montréal, alors j'ai cherché encore plus loin, un endroit où je ne connaitrais presque personne. Comme un de mes meilleurs amis venait de débarquer ici pour les études et qu'il cherchait un coloc, je viens de poser mes valises.

  
+ T'es plutôt famille, amis ou loup solitaire ?

Je déteste la solitude et c'est pas la joie avec ma famille, alors la réponse tombe sous le sens.

  
+ Que ferais-tu s'il te restait seulement 24h à vivre ?  

Je chialerais comme un bébé pendant un bon moment. Je suis trop jeune pour mourir, puis ça me fatiguerait donc j'irais faire une sieste. Après j'irais boire avec mes amis.

  
+ Qu'est-ce que les gens disent le plus souvent de toi ?

La plupart des gens pensent qu'il ne se passe pas grand chose dans ma tête, et ils n'ont pas totalement tord. Ceux qui me connaissent disent que je suis taré, fragile ou les deux. Mon père pense que je n'ai pas d'avenir et que je vais finir dans un caniveau.

  
+ La meilleure et la pire chose que tu aies faite ?

La pire chose que je n'ai jamais faite, c'est d'être retourné en France après Montréal. Ça a été en  quelque sorte la goutte d'eau qui a fait déborder le vase avec la famille, même si quelque part, ça a permis à mes parents de se rendre compte qu'ils étaient un peu trop cons, et qu'ils plaçaient un peu trop d'espoirs en moi. Ce qui nous mène à la meilleure chose que je n'ai jamais faite : me casser à San Francisco, ce fut une idée brillante. Ça aurait pu être partir à Montréal, si je n'étais pas revenu en France. Mais puisque je ne compte pas revenir, San Francisco c'est parfait.

  
+ Ta plus grosse honte ?

J'ai couru à poils bourré dans les couloirs de mon ancienne fac. On est pas obligé d'en parler sinon.

  
◊ pseudo : Kemi ◊ prénom :  / ◊ âge :  18 ans ◊ pays/région :  Le sud ◊ comment as-tu découvert le fo ? :krr: ◊ avis & suggestions : Nope, vous êtes parfaits :thug:   ◊ type de personnage : inventé ◊ un dernier mot ?
Jo est le prince des écailles :sing:
Code:
✜ [color=firebrick]Yamashita Toru[/color] →  Hiro A. Kimura


  
©️ Nalex








Ta petite phrase




Je suis né à Tokyo, entouré de toute la famille. Celle-là, elle a toujours considéré « la famille » comme une entité sacrée, alors comment dire. Je  suis un peu le mouton noir du lot. Famille de riches, mère française qui ne travaille pas,  mais qui a hérité de la fortune de son père, père japonais PDG d'un laboratoire de recherche pharmaceutique, sorti de nul part mais persévérant. 'Faut croire que je tiens de ma mère, je n'aime pas trop ça, bosser.
J'avais cinq ans quand on est parti à Toulouse. A l'école, j'étais plutôt du genre à recopier les devoirs de mon meilleur ami à la dernière minute, et ce depuis le CP, et le pire c'est que j'étais toujours premier de classe. Et pourtant, les petites lunettes rondes et la veste bien ajustée, ça non plus je n'aimais pas trop. Bon, résultat des courses, je les ai encore aujourd'hui les lunettes, mais juste pour lire ou le travail (il a bien fallu que je m'y mette un jour), alors on fait avec. Je n'aimais pas l'école, mais je ne sais pas par quelle action du saint-esprit j'ai sauté le CE2. J'étais triste un peu, et perdu sans mon meilleur ami, puisqu'il était dans la classe d'en dessous.
Ça a été au début du collège que j'ai commencé à faire des photos. J'avais fait un caprice pour avoir un appareil photo, et comme j'étais l'enfant le plus gâté de la planète,  j'en voulais un gros, un petit, un rouge, un noir, un polaroid... bref, j'en voulais plein. J'en ai eu deux en fin de compte, et mes parents s'en sont mordus les doigts, puisqu'à la fin du collège, j'ai dit à mon père que je voulais faire un bac pro photo. J'ai cru que sa mâchoire allait toucher le sol. Je l'aurais bien pris en photo, mais vu la situation, il m'aurait éclaté. Nonnonnon, je devais faire un bac S, partir en médecine et devenir chercheur, comme le Padrino, et suivre l'avenir qu'il avait décidé pour moi. Bon, je les ai achevé quand l'année d'après quand je suis devenu vegan, ce fut un peu le pompon sur la Garonne. J'ai évité la pension à peu de choses près.
Bref, je l'ai eu le bac S, un peu trop haut la main même, et puisque j'avais fait un pacte avec les géniteurs, j'ai fait mon BTS photo. Je voulais faire véto de base, mais la prépa et moi on est pas trop compatibles. Bref, puisque je dépendais entièrement des vieux financièrement, lorsqu'ils m'ont dit « fais médecine », j'ai pas eu le courage de les contredire. J'ai eu médecine (même si j'étais encore moins fait  pour ça que pour la prépa), comme mon meilleur ami l'année d'avant, et comme son petit frère l'année d'après. C'était marrant, la coloc tous les trois, mais on faisait un peu trop la fête, et un jour je me suis fais viré parce que j'avais oublié un détail : y'a des caméras dans la fac, mais courir à poil dans les couloirs c'était une bonne idée quand même vous voyez... Personne le sais ça, à part ces deux abrutis d'anciens colocataires.
J'ai fui donc, parce que je fais ça très bien, aussi loin que possible, et Montréal, ça semblait assez loin. En plus ils parlent français là-bas. C'était parfait. Mes parents n'en pouvaient tellement plus de moi qu'ils m'ont presque poussé à partir. J'étais trop horrible à assumer comme fils, pour mon père. Je voulais pas repartir, j'étais trop bien à Montréal. Puis mon père m'a rappelé, pas à Toulouse, mais à Tokyo. J'étais pas au courant qu'il était reparti, mais si mon père me rappelait ça sentait baleine sous gravillon. Quand je me suis barré, il m'a bien fait comprendre de rester de l'autre côté de la mer. Alors là, je comprenais pas trop le délire. Il m'a accordé une pause dans les études et tout, genre six mois et tout, une embrouille pas nette de bout en bout. J'avais le droit de bouger, d'aller voir les amis en France et au Canada de temps à autres, 'fallait juste que je revienne à Tokyo, comme s'il voulait juste me surveiller un peu, ou passer une année « père-fils » rien que nous deux, j'en savais rien et je m'en foutais royalement. Sauf que c'est pas trop son genre. Bref, j'ai rien compris, jusqu'au jour où mon père s'est pointé comme une fleur à l'appart à Tokyo (je le voyais quasi jamais d'habitude) pour m'annoncer qu'il était temps que je rentre « dans les clous ».
J'aurais accepté qu'il me dise juste qu'il fallait que j'arrête de me comporter comme un enfant, passé la vingtaine c'est normal, mais là il m'a demandé sans pression de me marier. J'ai pris quarante ans d'un coup. Bam soixante-trois ans. Et pas n'importe qui hein, une gamine issue d'une famille bien riche, bienvenue au Moyen-Age. Tout était déjà prévu dans la tête de mon père, seulement le truc qu'il n'avait pas compris c'était que j'avais  prévu encore bien dix ans avant de me marier. Bref, j'ai paniqué. Je suis rentré en France alors, histoire de me calmer, avant de repartir vivre encore plus loin. Ma mère était restée à la maison, puisqu'elle était en parfait désaccord avec mon père sur ce sujet.
Mais au moins, cette histoire de mariage arrangé a ouvert les yeux de ma mère, qui a laissé tomber tout ce qu'elle voyait de déjà tracé pour moi. « Fais ce que tu veux mon chéri », qu'elle m'a dit. C'était la première fois que je l'entendais m'appeler ainsi. J'avais envie de retourner à Montréal, expliquer pourquoi j'avais complètement disparu depuis le début de cette histoire. Je n'ai pas eu le courage cependant, et je ne savais pas trop si je voulais encore aller quelque part. C'est mon meilleur ami qui m'a apporté la solution sur un plateau d'argent : son frère venait de partir pour San Francisco pour continuer les études, il cherchait un coloc. Parfait, personne ne me connaîtrait là-bas, je suis reparti.



MADE BY .ANGELUS



Dernière édition par Hiro A. Kimura le Dim 4 Déc - 10:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan L. Hemingway
"L'accompli"

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 35
Localisation : A l'UE
Emploi/loisirs : Prof de journalisme

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Sam 3 Déc - 19:20

Aaaaah tu t'es décidée à faire revenir le Hiro du coup, c'est trop cool :hap2: Rebienvenue du coup, et bon courage pour le reste de ta fiche ~~
Yé soui lo prince dézécay :ez:

_________________
How will my future fairy tale unfold?
Will I finally connect with those I deeply care for? Will I reunite with old friends long gone? See the ones I love find true happiness? A future that's not so lonely. A future filled with friends and family. You'd even be there. The world I've always wanted. -endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro A. Kimura
"Le passionné"

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 25

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Sam 3 Déc - 23:26

Merci Face-de-bg (je ris tellement de ce surnom :hap2: ), et heureuse que le choix final te plaise, mais pas besoin de courage, puisque c'était déjà écrit; il fallait juste que je réécrive et que j'ajoute deux détails :krr: Bref, j'ai terminé je crois :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn N. Delovres
"Le carriériste"

avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 26
Localisation : dans mon bureau, très probablement
Emploi/loisirs : manager chez Stars Management, modèle de temps en temps

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Dim 4 Déc - 11:45






re-Bienvenuuuue :lilsheep: :lilsheep:






Ouais c'est trop cool que tu revieeeeeeeeeeeeeeeeeennes ! :hap2: :hap2: Dommage que Gracie nous ait quittés, mais Hiro est énorme, et ça c'est grave cool ! J'espère que tu t'éclateras, sur ce je te retiens pas plus longtemps c:


Et maintenant ?

Tout ce qu'il te reste à faire, c'est de compléter ton profil si ce n'est pas déjà fait, et d'étaler ton personnage un peu partout sur le forum ~ Pour le profil, c'est juste quelques questions concernant ton perso, ça devrait pas te prendre beaucoup de temps. Ensuite il te faudra passer par ici pour renseigner le métier ou les études de ton San Franciscain, puis par là afin d'éviter que ce pauvre perso ne dorme sous les ponts. Enfin, je te conseille de passer ici pour te créer une fiche de liens, afin de te faire plein de nouveaux amis et/ou ennemis ~

Pour toute autre question ou que sais-je, n'hésite pas à sauter sur le staff, c'est fait pour et on adore ça. Bref, sur ce, re-bienvenue !




_________________
    trini dem girls
       
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances M. Cooper
"Le galérien"

avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 22
Localisation : alors ça, bonne question
Emploi/loisirs : la meuf au cinoche qui te file le popcorn, c'est moi

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Dim 4 Déc - 11:49

mais chuuuuuuuuuuuuut faut pas dire ce surnoooom

+ te moque pas stp :ez:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro A. Kimura
"Le passionné"

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 25

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Dim 4 Déc - 16:08

Je te laisse l'honneur de te trahir toute seule voyons :ez: Et bien sur que si je me moque :luf:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy K. Cordanov
"Le galérien"

avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 26/07/2016
Age : 24
Localisation : Haight-Ashbury
Emploi/loisirs : Soigneuse animalière

MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   Dim 4 Déc - 16:11

Je te souhaite la re-bienvenue parmi nous :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Impossible - Hiro   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Impossible - Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Personnalités utilisées
» CIBLE INACCESSIBLE ! MISSION IMPOSSIBLE ? [Yumi ESUKI, Kame no Kiri]
» Mission : Impossible... version Chapelier fou ! • Mad Swan
» Mission impossible ou pas [Kalyani]
» MISSION IMPOSSIBLE !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Golden Gate ::  :: Inscriptions :: Validés-